N’importe quoi !

Publié le par Lionel Droitecour

Maurits Cornelis Escher (1898-1972), relativité

Maurits Cornelis Escher (1898-1972), relativité

Au pays de n’importe quoi
Les cloches sonn’nt un coup sur trois,
Chacun pense qu’il est le roi,
Au pays de n’importe quoi.

À l’envers, ou bien à l’endroit,
Les enfants font les iroquois,
Les fous sont sages, c’est la loi
Au pays de n’importe quoi.

À l’école, chacun pour soi !
Le maître toujours se tient coi
On n’apprend rien, pourquoi, pourquoi ?

Dans les buissons ou dans les bois
Pourquoi faire ce que l’on doit
Au pays de n’importe quoi ?

juillet 2010

Publié dans Enfance

Commenter cet article

D
Celui-là me fait penser à une citation de Frank Zappa que j'aime bien :
"N'importe quoi, n'importe quand, n'importe où, et sans la moindre raison..."
Répondre
L
Mais cela m'interroge, ami...
Sont-ce là les principes d'éducation dont tu bornes la pensée de ton sage rejeton, tonton, ton aine et ton thon ?
Dans un autre genre et proche des préoccupations qui sont tiennes, je te recommande chaudement celui-ci : http://lesvieilleslettres.over-blog.com/2014/03/aux-choeurs-incoercibles.html.
J'ai beaucoup bossé hier et avant-hier pour mettre au point l'index des poèmes publiés, qu'en penses-tu, relu, tu tues ?