Coquelicot

Publié le par Lionel Droitecour

 Vincent van Gogh (1853-1890), Champ de coquelicots, Auvers-sur-Oise (1890), détail

Vincent van Gogh (1853-1890), Champ de coquelicots, Auvers-sur-Oise (1890), détail

L’humble coquelicot
Incline son fin calicot
Hors le jardin,
Aux soirs de juin.

Sur les talus
Là, tant et plus,
Son œil sanglant
Lorgne les nues.

Sobre, élégant,
Parasol émouvant,
Frissonne sa corolle

Harmonieusement,
Au gré d’Eole,
Mouvante au vent.

juin 2008

Publié dans Sensation

Commenter cet article

L
j'ai reposté ton article pour le poème et pour mon défi le tableau du samedi-
Bon week-end je l'espère en tout cas-
Répondre
A
C'est mimi...
Ça me fait penser à la chanson "Gentil Coquelicot" dont les Inconnus ont fait une excellente version :
https://www.youtube.com/watch?v=Qa6OfkuDJ7s -- à partir de 3:00, mais le début est bien aussi ! ;-)
Répondre