Top articles

  • Danny Boy

    25 mai 2014 ( #Musique )

    Un chant. Comme une larme sèche Epanchée au souffle du vent, Une voix monte vers les nues, S’enroule dans le firmament. Alors l’espace, en un moment, À vif en ses traces ténues Tombe, à nos yeux, son paravent ; S’éclaire au feu de notre mèche. Lors, de...

  • Rue de l’observatoire

    21 mai 2014 ( #Art poétique )

    Lea Vivot (1989) Le banc du secret, Montréal Un garçon, une fille, assis, là, sur un banc. Ils font salon à ciel ouvert, en se causant, À demi-voix et les yeux dans les yeux - de quoi ? Près de l’observatoire, au giron de la ville, Je sais un lieu désuet,...

  • Petit mendiant

    07 août 2014 ( #Musique )

    Le gamin à l’accordéon, N’est pas doué mais il y va, De tout son cœur qui fait des bonds Sous le soufflet qu’un jour creva. Il n’est pas vêtu de haillons Mais sa peau qu’un aïeul cuivra N’a pas trop connu le savon : La misère le poursuivra. Devant la...

  • Orbe du chant

    06 octobre 2014 ( #Musique )

    Luca della Robia, (1400-1481), tribune des chantres de la Cathédrale de Florence C’est un profond mystère, il nous perce d’un trait, Nous cueille à l’improviste et laisse bouche bée ; En nous le battement semble marquer le pas D’un cœur, soudain, blessé...

  • BWV 869

    03 mars 2014 ( #Musique )

    C'est un homme qui marche et que, sereinement Une pensée devance et mène, calmement, Vers l'intime horizon d'un sublime prélude, Œuvre antépénultième en un livre d'étude. L'infini s'y découvre au regard du Cantor, Intime dénuement qui infirme la mort...

  • Djembé

    03 avril 2014 ( #Citoyen )

    Dans ma rue il y a des Omar Des Christelle et des couches-tard Et moi, vraiment, ça me plaît bien Tous ces cousins, cousins germains Qui me viennent de leurs lointains Chanter mon grec en leur latin. Y a des couillons, y a des cornards Ras du front, crânes...

  • Ostinato

    14 octobre 2014 ( #Musique )

    Musique est mon ostinato Je vais, je viens à son tempo, S’égouttent à mes yeux ses eaux Qui passent sur mon cœurs, sanglots. Ses trilles sont mon staccato Ses mélodies mes oripeaux Et comme au naufragé radeau Elle mène mon concerto. J’y dérive en des...

  • Graphomanie

    17 octobre 2014 ( #Paraphrase )

    ... Exploits d’huissiers ou de caissière ... ( parodie ) Sur des emballages de bière, Exploits d’huissiers ou de caissière ; Froissé, sorti d’une poubelle, Papelard pour ma ritournelle, J’écris ton verbe. Sur les journaux, les magazines, Sur mes bd, sur...

  • En la nuit murmurante

    24 mars 2014 ( #Résilience )

    Vassily Perov, ( 1834-1882 ) enfants endormis Au pauvre inconsolé dont nul ne pris jamais La main dans la nuit bleue pour tenir la souffrance, À l’humble solitude en la foule ignorante Et qui bat sa marée dans la presse du jour ; À toutes ces brisures...

  • Partition

    27 octobre 2014 ( #Musique )

    ... En sa palette l'interprète irise au soir la partition, clair obscur que l'horizon cèle. ... La musique e st l'astre au couchant, En sa palette l’interprète Irise au soir la partition, Clair obscur que l'horizon cèle. L’azur en nous s'y renouvelle,...

  • Routine

    05 septembre 2014 ( #La camarde )

    ... Et la vague renaît du morne quotidien qui assaille nos reins et fait de nous des gueux ... La rengaine des jours a repris sa chanson Eclaboussures, bruits et remuements divers Et la vague renaît du morne quotidien Qui assaille nos reins et fait de...

  • Xylophone

    26 septembre 2014 ( #Calembours )

    ... Dépassés ces accès mais, stressé en ces piques, le cil au silo sonne aux cônes électriques ... L’exil au xylophone au faune des lexiques Explique, si l’aphone en fit don à ses cliques, Que l’aune en suit l’excès pour tous les dyslexiques. Ainsi lèse...

  • Cordier

    25 juin 2014 ( #Musique )

    ... Car l’homme est chanterelle émue sur le cordier elle vibre en la touche, âme au crin de l’archet ... L’intervalle, le pas qui compte nos extases Est comme une musique, un rythme singulier Où bat de notre cœur l’arpège et la mesure. C’est notre mélopée...

  • Claire voie

    11 mars 2014 ( #Musique )

    ... La musique est le lieu où l’âme se transcende, où, rassemblé, l'humain partage une prébende ... Le chœur avait déjà commencé sa leçon, Répétant un motet ou bien un Tourdion. En timide impétrant j’ai traversé les rangs, De la polyphonie recueillant...

  • Enfantillages

    17 mars 2014 ( #Enfance )

    Un cliché de Willy Ronis (1910-2009) Ca crie, pépie et se récrie, Ca récrimine et ça gémit : Le peuple des enfants chéris Sautille, grimpe et se poursuit. C’est le temps des gamineries, Sur le gazon, des gazouillis, Les frondaisons font des roulis À leurs...

  • Deutsch neuf cent cinquante neuf

    21 mars 2014 ( #Musique )

    Franz Schubert, (1797-1828) dont le catalogue chronologique fut établi, par Otto Erich Deutsch Je me dis, quelquefois, il me reste Schubert. Lorsque le mal appuie, aux clous, dessus ma croix, Je me tourne vers le chantre de la douleur, Ce doux musicien...

  • Chanteur des rues

    05 janvier 2015 ( #Musique )

    Mais une âme, parfois, croise ce solitaire... Sonore grande voix, il tonne par les rues, Debout, un peu voûté, jouant l’accordéon Qui marque la mesure et scande sa chanson, Rythmée, sur les pavés, par le flot des passants. Il dit « malincunia, et la canzon’...

  • Famine

    07 janvier 2015 ( #Névrose )

    Jean Cocteau (1889-1963), La belle et la bête Ce sont préceptes vains où nous agonisons Dans le fer des névroses. Cette bête veux boire, Qui se repaît en nous du sang et des entrailles, Passagers impuissants des essences amères. Et nous buvons la coupe...

  • Prélude à l’âpre

    24 janvier 2015 ( #Calembours )

    Claude Debussy, (1862-1918), Prélude à l’âpre où médit l’aphone ( où médit l’aphone ) L’homme aux faunes nie Que l’homophonie Soit l’homo phobie De l’homme au faux bis. En sommes faux bruit : Aux sots l’info nuit Aux saints la symphonie D’essaim, nymphe...

  • Où sont tous nos chemins

    22 juillet 2014 ( #Musique )

    Librement, sans apprêt, rythmer une cadence, La musique des mots, subtile contredanse, Cache ses oripeaux parmi les vers anciens, Sa mesure en échos qui soient pareils aux siens. Ici le concerto n’appelle le soliste, L’harmonique en son sein, légère,...

  • Par l’idéal humain

    20 mars 2015 ( #Citoyen )

    ... Sous la morgue insultante git, tel un remblai, l’humanité percluse habillée de mépris ... Body bag, échoué en la ville malsaine, Quel est ce corps couché, là-bas, sur la pelouse, Dans l’aride matin grillé de canicule, Epave calcinée, résidu sur la...

  • Do not stand at my grave

    28 mars 2015 ( #Paraphrase )

    Camille Corot (1796 1875), L'étang à l'arbre penché Ne t’en viens sur ma tombe paraphrase du poème de Mary Elisabeth Frye d Do not stand at my grave and weep I am not there. I do not sleep. Ne t’en viens sur ma tombe, Encombré de tes pleurs : Là je ne...

  • Gurrumul

    09 avril 2015 ( #Musique )

    Geoffrey Gurrumul Yunupingu, né en 1971 sur l'île d'Elcho, au large de la terre d'Arnhem, en Australie L’aveugle musicien du peuple aborigène Qui dit sa mélopée de cette voix d’enfance - Celle qu’on garde en soi, sans jamais la renier ; Ce beau visage...

  • Comme des fleurs qui dansent

    20 avril 2015 ( #Musique )

    ... et beaux comme les fleurs, comme des fleurs qui dansent, comme un ciel rougeoie ... J’ai trouvé sur le web, telle chanson de joie, Un chœur d’enfants d’Afrique et de toutes couleurs, Beaux comme l’innocence et beaux comme les fleurs, Comme des fleurs...

  • En bavardin

    28 avril 2015 ( #Art poétique )

    Marie de Rabutin-Chantal, Marquise de Sévigné, (1626-696) Les mots sont comme des fenêtres, Ouverts ou parfois refermés, Ils sont la porte de nos êtres, De nos esprits les grains germés. Sème ton cœur au gré du jour En ta parole et tes pensées, Fleurit...

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>