Top articles

  • Prémices

    30 juillet 2014 ( #Amour )

    Le volet rabattu sur la vive lumière À claire voie laisse filtrer, brise légère, Un souffle embaumé par l’été, plein de rumeurs, Dans le sein bienheureux de ces calmes splendeurs. Cœur à cœur nous épions les prémices du jour, Paresseuse livrée d’un paisible...

  • Élégie

    12 août 2014 ( #Art poétique )

    Corolle insoupçonnée un poème surgit Dans la fange du jour. Le poète régit Son verbe et sa pensée, virtuelle, secrète, Elève l’ambroisie que son humeur sécrète. La muse, courroucée, daigne enfin lui ouvrir Maussade, son cœur las ; dans le sein d’un soupir...

  • Ultime contrejour

    13 août 2014 ( #Fongus )

    Un glas vient de sonner plus fort en mes contrées, L’air a fraîchi, soudain, elle a fuit, la fauvette, Et l’ombre se dessine aux lisières des pins. Le crépuscule, en l’aube, a déjà ses confins, Ce qui de nous s’écoule est une onde muette Et chaque jour...

  • Aux chiffonniers

    26 avril 2014 ( #Sensation )

    Il est d’étranges lieux où vont les âmes mortes, Cimetières d’objets des cœurs sans héritage, Des entrepôts ouverts à la presse des foules Qui cherchent à l’encan une bonne fortune. J’y vais perdre mon temps quand le temps m’importune, Renifler, d’un...

  • Par la houle harassé

    11 mars 2014 ( #Spiritualité )

    L’âge, un jour, nous apprend ce qu’est l’irrémédiable, Ce fruit mort dans l’hier, ce bouton, au rosier, Qui ne fleurira plus, puisqu’il fut arraché, Cette musique absente aux lieux que l’on aimait. Cette main qui, jadis, en l’humble chœur semait, Le tendre...

  • Pli selon pli

    01 mars 2014 ( #Portrait )

    Au milieu de la foule, en représentation, Fanfaron rempli d’aise et de satisfaction, Il parait, semble-t-il, tout heureux d’être lui. N’est-ce qu’une attitude ou bien n’est-ce qu’un bruit ? Il plastronne, ce con, interpelle chacun, Et sourit platement,...

  • Jardiniers d’impossible

    22 mars 2014 ( #Spiritualité )

    Viens t’en cueillir une ombre au pays de chimère, Il est une illusion où ton âme s’enivre ; Allons, nous demeurons en cette symphonie, Où le sens, abusé, intime l’air du temps. Nous ne saurons jamais ce que sont nos instants, Le seul réel offert en la...

  • Un enfant s’interroge

    04 avril 2014 ( #Résilience )

    L’enfance heureuse et calme joue sur un tapis. Son âme s’ouvre ainsi au monde des pensées, Et l’on voit un petit, soudain troublé d’un songe, Formuler sa question : « À quoi ça sert de vivre ? » Désemparé, on cherche alors en quelque livre, Prisonnier...

  • Académie

    05 avril 2014 ( #Art poétique )

    Mon ultime ambition serait d’être immortel - Mais à titre posthume, élevé sans épée, Sans vote et sans murmure en de vertes nuées, Assemblées sur vos jours quand je n’y serai plus. J’y côtoierai, sans honte, en mon verbe inconnu Le poète oublié, le musicien...

  • Quantique

    09 avril 2014 ( #Spiritualité )

    Les onze dimensions des mondes parallèles Esquissent un quantique aux cordes d’un violon Que nul archet n’effleure, aux membranes du temps ; Ce temps qui dimensionne un champs au chœur latent. Que suis-je en ce mystère où tout n’est qu’énergie, Où mon...

  • Ganelon

    11 avril 2014 ( #Spiritualité )

    1. L’enfance est bien, en nous, ce paradis perdu, Ce temps de la splendeur d’un corps en plein élan, D’une âme à retentir en l’appel des aurores Et cet éclat, toujours, au matin triomphant. Prince à jamais déchu, sonnant son oliphant, Nous devenons bientôt,...

  • Gargouille

    11 avril 2014 ( #Citoyen )

    Seul, comme une oriflamme élevée sur la foule, Solitaire et hautain au milieu des visages, Imbu et orgueilleux en toisant mes semblables, Je suis héros vulgaire et stupide du veule. Les hommes vaquent, vont, la gueule enfarinée, Persuadés qu’ils portent...

  • Le château d’illusion

    13 avril 2014 ( #Enfance )

    Frêle et tendre marmot, quatre ou cinq ans à peine Pique-nique et picore, là, près de grand-mère, Au parc et dans l’automne où passent, gouttes d’or, Les feuilles desséchées qui pleuvent sous le vent. Et il s’invente un monde où, seul, en trottinant,...

  • Mon pays a le cancer

    07 décembre 2015

    Je publie un poème par jour, sur mon blog http://www.lesvieilleslettres.com/ avec une avance de quatre mois environ, ce qui explique qu’il soit déconnecté de l’actualité. Tant mieux, dans le fond, la poésie, après tout, ce n’est qu’un peu de légèreté...

  • Rue de Rivoli

    06 mars 2014 ( #Amour )

    59 rue de Rivoli, en 2006 Nos rendez-vous sont révolus Au coin d’la rue De Rivoli Souvenez-vous de nos folies Quand vous veniez, catimini, Au douze, en douce Et côté cours par le jardin. Je vois encore votre œil mutin Sous l’or fauve des boucles rousses…...

  • Historiette

    18 avril 2017 ( #Art poétique )

    ... Contemple ce subtil déboire ... Un poème c’est une histoire,Une historiette, conte ou fableMots d’esprits détournés : « bien joué » Dira tel qui l’aura déjoué.Cabriolant de table en tableUn poème chante au grimoire, Contemple ce subtil déboire :Il...

  • Le filou

    07 mars 2014 ( #Enfance )

    on leur fait des pétards ! Et aux filous, tu sais ce qu'on leur fait aux filous ? Non, je sais pas. On leur fait des bisous... Et aux gredins, tu sais ce qu'on leur fait ? Non ? On leur fait des câlins aux gredins... Et aux fripouilles ? Aux fripouilles...

  • Le temps de déraison

    10 mars 2014 ( #Amour )

    Le Caravage : Bacchus Voici venu le temps de déraison, Les fruits sont mûrs... Le vent berce mon coeur adolescent : Oh, mais s'il dure, Verses-y mon amour, me délaissant, Ton âme pure ! Il n’est point l’heure encore, ou la saison Du sage azur ; Follement...

  • Adage est l’adagio

    17 août 2015 ( #Musique )

    Hector Berlioz (1803-1869), manuscrit de l’adagio de « Roméo et Juliette » Un pas de deux et puis de trois, Mystère et ter et puis se taire, Au triolet trille un trio. En un andante avec brio La sarabande est salutaire, Le point d’orgue vaut point de...

  • Diapason

    11 juin 2014 ( #Musique )

    Y a pas de sonAu diapason,Pas de SamsonNi Dalila. Où est le « la »Monsieur Saint-SaënsEt dans quel sensBruira-t-il là ? Bête fourchette,Toujours muette,Là, sur ma dent, Adolphe AdamQui siffle, holà ?Ah ! C’est un la… octobre 2010 Abonnez-vous ! Il ne...

  • Un pape ôté

    05 janvier 2016 ( #Calembours )

    Honoré Daumier (1808-1879), la nouvelle assomption, 1870, détail ( Pas potage mais pape otage ) Il papotait De papauté Le pape au thé ; La sape ôtée, Il sabotait Le chat botté De sa beauté En sabots, et L’escamotait. juillet 2015

  • Gruppetto

    28 septembre 2015 ( #Musique )

    ... Où bêle l'art de l'Abélard que sa belle larde ... Le falsetto Qu'affolent ces taux, La baraque à La baraka ; Le baroque Au beau roque, La belle brise Qu'Abel, là, brise ; Où bêle l'art De l'Abélard Que sa belle larde ; Sous bonne garde, Se groupent,...

  • Lagarde et Michard

    05 mars 2014 ( #Souvenirs )

    Je ne suis pas sûr que c'était celui-là, mais il y ressemble bien... Au collège Pierre de Ronsard Je lisais Lagarde et Michard, Apprenant la littérature Et du poème la mesure. J’habitais rue Arthur Rimbaud Dedans la patrie des émaux Et me rêvais déjà...

  • Haïku

    03 avril 2014 ( #Calembours )

    L’haïku là, y coud. Laïque, où L’alloua là l’Allah, À Douala loua L’aït, où l’aïe y coula itou. février 2005

  • Escogriffe

    24 février 2018 ( #Art poétique )

    Je rêve dans la nuit d’une prison de mots, Forteresse de sens où mon verbe est un roi, Un tyran de parole aux aphorismes creux, Qui règne sans partage en ma stance muette. En or, son sceptre s’orne d’une esperluette, Il déclame en sa rime ses édits nombreux,...