Top articles

  • Escales et cales

    01 septembre 2014 ( #Calembours )

    Où l’art à la canule – Car l’annula Carla, L’ arcane à l’are est nulle Où l’âne eu ce quart là. Dès qu’on sut la virgule, Le carnaval héla La carne en ce quai là Que conçut la consule. Ce nonce ainsi parla D’une once de pécule Dont il eut sa part, là...

  • Des ronds dans l’eau

    27 septembre 2014 ( #Art poétique )

    J’ai vu un vers, à pied, qui me sonnet gaiement Lors je l’ai fait monter dans ma verve ajourée Parole, parabole, afin de faire – crime Vite, quatre à quatrain, rimes énamourées. Là je file bon train mon fier alexandrin En somme, divisé, je devise et m’escrime...

  • La citation

    01 octobre 2014 ( #Souvenirs )

    Il avait l’air éteint, l’âge sait nous faucher, Tremblante était sa main et figé son sourire ; Son geste, sûr, jadis, désormais malhabile, Roulant la cigarette hésitait longuement. Chaque fois qu’il fumait, humant l’air un moment Il avait sa victoire...

  • Droite cours

    05 juin 2014 ( #Calembours )

    Droite, parfois, ma rime courte, Court à ma droite : accords j’écourte, On dit qu’à droite, en une cour Mon aïeul on trouva, un jour. Légende des enfants trouvés, Perdus, marris et réprouvés, De ma lignée suis résigné, J’en suis rejeton désigné. Pour...

  • Rime coquette

    02 septembre 2014 ( #Enfance )

    Ni trot, ni tête : trottinettes ! Les marmots aux mèches follettes, Sur les trottoirs font des pirouettes, Au bêtisier de leurs emplettes. Parfois il est ombre seulette, Dans un recoin, sans galipette, Timide, un petit en cachette Observe un grand qui...

  • Zénith

    03 avril 2014 ( #Art poétique )

    Un poème, à la diable, à fleurit sous mon pas. Ma mémoire infidèle appelle et ne retient, Comme à une échancrure en un ciel incertain, Que cette trace bleue en l’horizon, là-bas. Et, de cette blessure entrevue par instant, Trace d’une lumière où j’habite,...

  • Brioche

    06 septembre 2014 ( #Enfance )

    La farine, les œufs ; en menus dés, le beurre ; Coupons, cassons, touillons, mélangeons, pétrissons ; De l’alchimie gourmande il naîtra, tout à l’heure, Effluves attiédies embaumant nos maisons. Devant le four bien chaud où gonfle le pâton Sautille l’enfançon...

  • Défilé

    14 juillet 2014 ( #Souvenirs )

    Tu avais voulu voir, papa, le défilé… Toi, l’ancien maquisard, l’antimilitariste, Qui traitais de mépris la pompe militaire ; « Et tous ces officiers, je les ai vu à l’œuvre Grandes gueules, farauds sur le champ de manœuvre, Quand les balles sifflaient,...

  • Élégie

    12 août 2014 ( #Art poétique )

    Corolle insoupçonnée un poème surgit Dans la fange du jour. Le poète régit Son verbe et sa pensée, virtuelle, secrète, Elève l’ambroisie que son humeur sécrète. La muse, courroucée, daigne enfin lui ouvrir Maussade, son cœur las ; dans le sein d’un soupir...

  • Chant de malemort

    31 août 2014 ( #La camarde )

    Au boulevard des allongés, Sur l’agenda de malemort, Sont mes rendez-vous arrangés Où guette mon dernier remord. Hélas, une page arrachée Fait que la date, j’en ignore : Ma giberne n'en est fâchée, Certes, n’y veux penser encore. Sans doute, une place...

  • Ultime contrejour

    13 août 2014 ( #Fongus )

    Un glas vient de sonner plus fort en mes contrées, L’air a fraîchi, soudain, elle a fuit, la fauvette, Et l’ombre se dessine aux lisières des pins. Le crépuscule, en l’aube, a déjà ses confins, Ce qui de nous s’écoule est une onde muette Et chaque jour...

  • Au seuil de l’apparence

    18 juillet 2014 ( #Sensation )

    Prendre sans fin le monde à témoin de soi-même, Hurlant en la rue vide un nom que nul n’entend, Et de gestes pompeux parer sa parabole En sondant les échos de quelque obscur beffroi. Ainsi sommes rendus au parvis de l’effroi, À quémander, toujours, obstinés,...

  • Dominicale

    02 août 2014 ( #Enfance )

    Les beaux petits enfants, joyeux poussaient leurs cris Que la tablée, émue, commentait, réjouie. Mère-grand évoquait l’usage de jadis Et les jeunes mamans, scrupuleuses, l’avis Du pédiatre, du sage et des académies. Tout le monde trottait après les pieds...

  • Prémices

    30 juillet 2014 ( #Amour )

    Le volet rabattu sur la vive lumière À claire voie laisse filtrer, brise légère, Un souffle embaumé par l’été, plein de rumeurs, Dans le sein bienheureux de ces calmes splendeurs. Cœur à cœur nous épions les prémices du jour, Paresseuse livrée d’un paisible...

  • Nocturne

    10 mai 2014 ( #Amour )

    1. Là où jouaient des gamins s’ébattent des oiseaux. Les pirouettes des filles, les cris des garçons Sont dissouts dans les airs et dans le soir distant. Le calme de nature environne l’instant D’une grâce précieuse, en la lenteur des sons Qui montent...

  • Rideaux

    16 juillet 2014 ( #Citoyen )

    Dans le champ du social, enfermé en soi-même, Au milieu d’une foule, au biais d’un truchement, D’un écran, voir autour disparaître le monde, Ego auto centré, lové sur sa personne. Et rien d’autre n’existe où le portable sonne, Rien que cet immédiat, toujours...

  • L’ange gardien

    23 juillet 2014 ( #Enfance )

    Veille au dedans de moi, furtive sentinelle, Ranime ce brasier afin qu’elle perdure Et brûle en mes ténèbres, cette flamme obscure, L’espérance attiédie sous la cendre mortelle. Où le jour agonise, aux vagues quotidiennes, Souffle, ma petite âme, en ce...

  • D’une muse clémente

    17 juillet 2014 ( #Art poétique )

    Vieux ronchon, quelquefois, ne saurais-tu sourire, Offrir au monde un peu de ta polyphonie Qui ne soit point inscrite en la disharmonie, Une rive insolée que Terpsichore inspire ? Baste, vieux solitaire, émonde ta chanson, Il est des contrepoints qui...

  • Ta dague et ton gadin

    04 juillet 2014 ( #Calembours )

    Ta décade à deux sous, Un soin, poète, poète, Toi qui n’aime à toper À l’onomatopée ; Trop d’hallali Hélas, là, l’aire, T’as ta dague en dessous Et pomme paume empaume. Mâche un machin, Pullule un bide en ce bidule, Tâte un tas de gadins. Drôle est là...

  • Synchrotrons

    05 juillet 2014 ( #Citoyen )

    Ne sommes nous que trajectoires, Particules élémentaires Dans un grand accélérateur, Fait pour découdre le social ? Collusion d’un ordre primal, Décérébré par un moteur, Ainsi vont nos trames grégaires, Aux collisions de nos mémoires. À grand bruit, parcelles...

  • Où j’ai fait ma maison

    09 juillet 2014 ( #Autobiographie )

    Il ne me fut jamais donné de me rejoindre, À moi-même étranger je ne fus qu’une errance, Étoile au point du jour en un ciel déjà mort. Concrète solitude aux jetées du remord, Objet de mon délire et sujet de ma stance Et parmi les poètes, sans doute, le...

  • Résonances magnétiques

    07 juin 2014 ( #Art poétique )

    C’est un peu de mémoire vive En de numériques arcanes, Fantômes d’électricité, Aux résonances magnétiques. Allons, rien n’est parachevé, Tout n’est qu’en l’ombre du virtuel, Mon œuvre est née dans le silence, En silence demeurera. N’espère rien poète...

  • Spectre sera la rose

    29 juin 2014 ( #Sensation )

    Je suis la fleur pâlie que la rosée défroisse, Aux rais de l’astre mort j’ai fermé ma corolle, Et figé mon parfum dessus ma tige, close. Mais il faudra bientôt que ma pourpre, déclose, Pille l’azur vermeil de sa précieuse obole, Chair d’or devant l’aurore...

  • Le bailli

    27 juin 2014 ( #Art poétique )

    Qu’est-ce donc que cette âme où elle s’ensommeille, Qui vient cueillir la fleur étrange d’un poème Sur la crête d’absence où l’inconscient jaillit ? Mais qu’est-ce donc qui tremble, en moi, soudain failli, Dans le recours ardent de ma simple bohème, Sous...

  • Vestige

    23 juin 2014 ( #Enfance )

    Le petit enfançon pas plus haut que trois pommes Avait un gros ballon, plus rond que sa figure. Et cette chose énorme, échappée de ses mains Roulait en bondissant devant sa course folle. C’était une douceur, comme fleur en corolle Que ce bouquet de vie...