Top articles

  • Margelles

    05 mars 2015 ( #Spiritualité )

    ... Si on s’y désaltère On boit le sang des morts, épanché aux ruisseaux ... Sur la margelle, au puits, enfants, nous nous penchions, Criant vers ce trou noir pour chasser nos démons, Volages, insoucieux, riants à pleins poumons. Les vieux disaient parfois...

  • Où la vie passe

    03 mars 2015 ( #Enfance )

    Norman Rockwell,(1894-1978), Day in the life of a little girl, 1952, détail C’est une bande de marmots Entre une mère douce et le calme d’un père, Et ça discute, et ça questionne, Ç a rit, ça se dispute, crie et fanfaronne. « Ç a mange quoi, la coccinelle...

  • Tante Lise

    04 mars 2015 ( #Fable )

    Nathan Altman (1889-1970), portrait d' Anna Akhmatova en 1914 La tante Lise poétise, C’est sa marotte, sa hantise Elle y met toute sa franchise, Mais qui écoute tante Li se ? À sa table, sitôt assise, Fluette, menue mais précise Elle trame ainsi son incise...

  • Sans espoir

    07 mars 2015 ( #Citoyen )

    Andrei Tarkovsky, (1932-1986), photo extraite de 'L'enfance d'Ivan", son premier long métrage Comme bête apeurée, assourdi d’explosions, Presque aveugle, blessé, je me suis engouffré Dans cette cave obscure y cherchant un abri. Le silence, incongru, ne...

  • Aux fragrances d’un songe

    14 mars 2015 ( #Citoyen )

    Honoré Daumier, (1808-1879), Le wagon de troisième classe, détail (version inachevée) Les humains, démaillés, errent désemparés, La vague humanité en vulgaire marrée, Bat les rives souillées de futiles fredaines, Lourde de pollutions et comme dégrisée....

  • Athée

    13 mars 2015 ( #Calembours )

    ... l’athée, qui disait : ça va pas rater : l’abbé va se latter ... L’athée, de sa cuillère à thé, Prêtée par un abbé Causait ; de la causalité, Alité, discourait. Qui se gourait ? Demandait, enjoué, L’abbé bêlant ce libellé Qu’Abel a déjoué. Car, appâté,...

  • Vestige du temps

    16 mars 2015 ( #Névrose )

    ... Je pioche une agonie dans les strates du temps, qui marche, solitaire, en des cieux inconstants ... J’ai traîné dans la boue mon cœur en son vestige, Et puis j’ai regardé mourir sur cette tige La fleur de mon enfance, en mille flétrissures, Au seuil...

  • Rime riche

    17 mars 2015 ( #Art poétique )

    Anton Raphael Mengs (1728-1779), Le Parnasse, détail Sec, il est sec. Bouche bée, le poète. Rien Ne vient, nul espoir d’une stance, nul sanglot, Pas la moindre harmonique ou vague écho sonore : Sa main reste levée et sa lippe muette. Cependant il s’obstine,...

  • À l’intervalle

    22 mars 2015 ( #Névrose )

    ... Toujours on ment, toujours on triche, notre cœur semble cette friche ... La conscience est le seul remède Aux jours, semés à l’incartade En cette étrange débandade. Toujours on ment, toujours on triche, Notre cœur semble cette friche Aride, où niche...

  • Au régaloir

    19 février 2015 ( #Art poétique )

    Piotr Kontchalovski (1876-1956) ), Portrait de Pouchkine à sa table de travail Mes mots sont chevalets, Outils pour mes rimoires Et j’en fais un ballet Où mon verbe à mes moires. Oyez de mon histoire Futiles cabalettes : Ne tentez pas d’y croire, Ce ne...

  • Encens

    02 février 2015 ( #Autobiographie )

    ... Aujourd’hui de tous ce mystère fumant sous les voûtes de pierre, me restent des odeurs d’encens ... 1. Il fallait aller à la messe. Point de dispense ! Et à confesse, Et puis apprendre les cantiques, Louchant les notes de musiques. « Credo, credo...

  • Narcisse

    28 février 2015 ( #Sensation )

    Salvator Dali (1904-1989, Métamorphose de Narcisse, détail Tous ces puissants désirs qui travaillent nos corps. Désir d’appartenir, de prendre, de fouiller, De fouir et de jouir ; l'appel de la violence En bouffées, dans le sang, qui frappe sous la tempe...

  • Nos vœux

    01 janvier 2015 ( #Amitié )

    ... de cette fleur fanée, Sur l’épi moissonné de nos paroles nues... L’an passé je t’ai dit, ami « la bonne année ! Tous mes vœux de bonheur, surtout, porte-toi bien ! », Puis, dans le quotidien, lors, les jours sont venus, Et leur lot de plaisirs, et...

  • Nourrisson du ciel

    04 janvier 2015 ( #La camarde )

    ... serai-je nourrisson des firmaments, demain, miroitants sur la mer ? Chaque pas que l’on fait nous mène à cette tombe Où va gésir, demain, ce peu que nous étions. Renversé dans la nuit, forme en la calme épure Du ciel silencieux qui couronnait nos...

  • Cabu

    09 janvier 2015 ( #Citoyen )

    Jean Cabut, dit Cabu, né le 13 janvier 1938 à Châlons-sur-Marne, assassiné à Paris le 7 janvier 2015 L’esprit, l’humour, la joie, le talent débonnaire, Le sourire tranquille et la foi dans l’humain, Non, rien de tout cela ne pèse vraiment lourd Face à...

  • Épure en l’aube grise

    18 janvier 2015 ( #Marine )

    Le Parana, drossé sur le récif et cassé en deux par la houle le 7 octobre 1877. Dessin le Monde Illustré Certes, j’étais rétif, hâtif et sans scrupule En ma jeunesse, mol et fol, tel une injure Et sûr, peut-être pur, dur orgueil majuscule. Les froidures...

  • Boussole

    20 janvier 2015 ( #Le temps )

    ... Astrolabe en nos mains, l’écheveau de notre âge, s’évide, lentement, comme un songe incertain ... J’entends claquer l’horloge en son tic-tac pesant. Il fait rouler sa meule où le temps, qui s’égrène, Appuie négligemment au chant des contrepoids, Là...

  • P’tit rêve

    23 janvier 2015 ( #Enfance )

  • Aubade des gueux

    25 janvier 2015 ( #Portrait )

    ... Lâche soit le Philinte en sa douceur décente, Alceste au moins s’enrage et maudit le factieux ! ... Le front toujours levé, court sur pattes, trapu, Pareil à ces roquets braillards et forts en gueule, Monsieur l’indispensable, empli de sa personne,...

  • Boucle

    26 janvier 2015 ( #Le temps )

    ... L’instant me retient en ses maies : Suis-je ou bien serais-je jamais ? ... Le cercle se ferme, compas … J’ai usé beaucoup de savates, Sans doute pas mal de cravates, Combien d’entrechats sur l’asphalte, Combien de jours, pour quelle halte ? Que m’importe...

  • Vigie

    28 janvier 2015 ( #Art poétique )

    Du haut des terrasses du château de Grignan Tu m’as donné de toi une part de l’intime. La muse en moi surgit, philosophale pierre, Pour faire d’un éclat la gemme d’un poème. Plus qu’aucun autre, ami, tu sauras mon ciseau. Dans le marbre des mots, incise...

  • tohu-bohu

    31 janvier 2015 ( #Citoyen )

    ... En cet avoir sans but les êtres s’emprisonnent ... dans le tohu-bohu des âmes déportées ... Les objets inutiles, vains, nous environnent, Egarant nos regards sous le vide obsédant De l’abside des vies avides, désertées. La mémoire se meurt, nos mains,...

  • Vouivre

    23 décembre 2014 ( #Fongus )

    ... J’erre comme un damné en te voyant survivre, telle une condamnée au regard de la vouivre. La nuit n’a pas suffit pour apaiser l’effroi, Une fatigue mine, encor, mon désarroi, Lourde, comme la veille où se tient notre angoisse, Ces mots tus et ces...

  • Egotisme

    09 décembre 2014 ( #Art poétique )

    Vincent van Gogh, (1853-1890), l'Arlésienne, détail J’ai fait le tour de moi, c’est bon, j’en ai assez, Passons à autre chose, il suffit de ces rimes, De ces macérations aux matières intimes, De la déréliction d’un cœur cadenassé. Mais de quoi parlerai-je...

  • Aux vivants

    24 mars 2014 ( #Résilience )

    ... Hasarder sa petite chanson dans le jour, ouvrir une fenêtre où il n’y a qu’un mur ... Aux regards des petits semer des étincelles, À leurs lèvres des ris comme des fleurs d’azur, Peindre dessus le ciel la couleur de nos rêves, Pour engranger partout...