Top articles

  • Le cabestan

    28 juin 2015 ( #Marine )

    L'épave, aquarelle de Martine Laforce Je ne suis après tout qu’une simple hypothèse, De moi même le jeu, le pion et la synthèse, Stratège sans armée de ma propre parade, Navire à l’ancre, aussi, oublié en sa rade. Naguère j’ai connu les émois des grands...

  • Croisées du ciel

    27 mai 2015 ( #Spiritualité )

    ... Parader dans l’oubli de ces tristes décors, projetant nos regards qui mouillent le réel ... Fuir devant soi, toujours, en espérant l’aurore Et duper cette cendre en de vagues fumées ; Panaches incertains exhalés de nos vies, Pour se fondre aux marées...

  • Antiques parnassiens

    17 mai 2015 ( #Art poétique )

    Ignace Henri Jean Théodore Fantin-Latour, (1836-1904), coin de table J’écoute le relent de mon dernier vertige Et j'y puise, racine à mon prochain poème, Une verve nouvelle, assise aux jours anciens. J’ai volé leur mystère aux vains cartomanciens, Ma...

  • Aveu

    04 avril 2015 ( #Accrostiche )

    Lionel signe parfois léo, ici ornementé par son ami Pierre Bertaut, flûtiste et calligraphe Discret protagoniste aux lettres dont il joue, Révérence parler des rimes qu’il dénoue, Offrande compassée d’une muse trop sage, Il erre en les travées d’un vaste...

  • Manfred

    06 mars 2015 ( #Fable )

    Photo extraite du fim "Le petit roi" de Julien Duvivier avec Robert Lynen dans le rôle titre Manfred Six, roi des Suisses, Tombé sur le coccyx, Qu’assiste ses suivants, Absents, le plus souvent Médite sa fortune Assis sur sa rancune. Il ferait bien la...

  • À ceux de Fourmies

    19 mars 2015 ( #Citoyen )

    La « Une » du journal « Le Petit Parisien » du 17 mai 1891 relative à la fusillade de Fourmies Emile avait onze ans, dans les rues de Fourmies, Et sa chair était tendre aux balles des fusils. Quand on l’a dévêtu pour le coucher, pauvret, Au bois de son...

  • Tels sont les éphémères

    07 février 2015 ( #Souvenirs )

    ... je plaignais le sort des petites bestioles qui dansaient à nos yeux, au seuil de nos étés ... « Ils ne vivent qu’un jour, ce sont des éphémères »… Mon père souriait, en ces simples récits, Quand je plaignais le sort des petites bestioles Qui dansaient...

  • Mirer en Paire

    20 décembre 2014 ( #Accrostiche )

    Au lieu dit "l'Héraut", au détour d'un chemin creux, le granit moucheté de gris d'une ferme à l'abandon... P ierre-Marien n’est pas neveu de l’Oncle Sa M ; i l naquit au pays que l’on deviner a : e nfant des chemins creux où croît le noisetie r , r ejeton...

  • Comme terne luciole

    19 mars 2014 ( #Névrose )

    Caddie, une sculpture de Duane Hanson (1925-1996) Je viens, de ma broutille, encombrer le réel, Je fais mon entrechat, mène ma contredanse, Obsolète menuet, à moins que valse lente, En la trame d’ennui des musiques distraites. J’y devise, de loin, en...

  • Mémoire assassinée

    03 septembre 2014 ( #Nostalgie )

    ... son fauteuil bancal, dénué de son œil n’est plus qu’une phonème ... La vieille dame est morte au détour de ma rue. Sa vie, sur le trottoir, dispersée à l’encan Ne trouve nul preneur, au gré de l’héritage, Et se perd, surannée, en ce morne décan. Le...

  • Un ruisseau sous la terre

    04 juin 2014 ( #La camarde )

    Cataracte pétrifiées, grotte d'Oselle, dans le Doubs, France Tu errais, abattu, ami, le cœur changé, Tour d’ivoire, à l’écart, qu’on n’ose déranger, Solitude harassée battue par la tempête, Refermé sur ta vie, prisonnier en ta tête. Il te fallait distraire...

  • Les sœurs malignes

    03 novembre 2014 ( #Le temps )

    ... Mais la brise et bise sont sœurs ... L’hiver ne voudrait pas mourir, Il raccroche en ses doigts venteux, Aux nuques nues des imprudentes, Echarpes trop tôt disparues. Pâles, pressées de par les rues, Silhouettes ne sont plus lentes, On trotte en maudissant...

  • Moissons du temps

    13 mars 2014 ( #Le temps )

    ... Nous contemplons ce vain travail où nous fûmes comme une maille. Emondés, taillés, desséchés ... Notre temps n’a pas de distance Et la mémoire est un miroir Où d’infidèles reflets jouent. « Mais, c’était hier, » disons-nous Mensonge ! C’est notre...

  • Festin

    05 mai 2014 ( #La camarde )

    "Les Jours Maigres", réalisé par P. van der Heyden, (vers 1530 -1576), d'après un dessin de Bruegel l'Ancien (vers 1525 -1569) On mange pas sa vie, c’est elle qui nous mange, Qui plante à notre échine un croc toujours avide, Quand nous croyons goûter...

  • En ma verve embellie

    15 juillet 2014 ( #Art poétique )

    Jardin, à Montréal Du jardin de beauté il faut que je m’en aille, Je quitte, avec regret, l’atelier de rimaille Pour rejoindre l’atour déplaisant de ma ville, Où je dois batailler, en la source intranquille. Muse, tu vas te perdre au milieu des rumeurs,...

  • Frontière

    27 juillet 2014 ( #Névrose )

    Chemin frontière entre les Vosges et le Territoire de Belfort Je me sens étranger au monde en ses atours, Environné de vies, de trames singulières Qui croisent mes déports, s’inscrivant dans l’espace Tout comme des objets, sans langage et sans but....

  • Triste sire

    20 septembre 2015 ( #Art poétique, #Le temps )

    ... Poète à petite semaine je creuse mon terrier dans l’espace et le temps ... Je suis poète des dimanches, Des lundis et mardis, de tous les autres jours ; Poète suis, à courtes manches, Où ma verve et mon verbe se parent toujours. Poète à petite semaine...

  • Nef des songes

    01 novembre 2015 ( #Citoyen, #Le temps )

    Jheronimus van Aken dit Jérôme Bosch ( v.1450-v.1516), la nef des fous, détail Il n’y a pas d’avant, il n’y a pas d’après, Tout n’est qu’en le présent dont nos cœurs sont diaprés ; Les marchands de passé, les marchands de futur Sont des bonimenteurs qui...

  • À l’ancre ronde

    03 janvier 2016 ( #Autobiographie, #Le temps )

    ... Pour oublier que le temps meurt ... C’est la danse que j’ai perdue, L’élan subtil au geste sûr, Et le rythme, accordé au monde Où s’exhalait la joie en la pure seconde. Il ne me reste ici que la simple faconde, Le verve nue à l’ancre ronde ; Ainsi,...

  • Jacob le fit

    26 juillet 2016 ( #Spiritualité, #Névrose )

    Enluminure, Petrus Comestor, Bible historiale, 1372, Jacob avec l’ange, détail Le voilà qui revient, poisseux comme la nuit, Le voleur d’espérance. Il veut prendre ma vie Pour tracer sur ma lèvre, irréfragable pli, L’amertume en la moue, livrée d’un cœur...

  • Quatre à quatre

    20 octobre 2016 ( #Le temps, #Amour )

    ... Personnellement, je folâtre ... En regardant ce vain théâtre ... Puisqu’il faut être dans les temps,Au contre la montre des jours ;Ne perdre aucun de ses instants,Courir sans fin, courir toujours ; Puisque n’avons d’autre recoursEn l’aube tiède du...

  • Galopins

    09 mai 2017 ( #Enfance, #Le temps )

    ... Lors ils s’en vont en galopant / Jours après jours, à jour durant ... Pourquoi donc les petits enfantsVont-ils toujours, toujours sautant ? Cabriolant à cloche pied, riant, courant,Tant va la vie, le jour durant ? Pourquoi tant de grimaces,De pitreries,...

  • Reculade

    19 juin 2017 ( #Névrose, #Autobiographie )

    Ulysse et les sirènes, Vase à figures rouges, Vème siècle AV JC Qu’est ce donc, ce jour là, qui m’aura retenu,Lorsque le vide en moi excavait sa béance,Quand j’ai failli, en lui, tirer ma révérence,Simple, exact et lucide et soudain bienvenu ? Quand tout...

  • En la sente promise

    02 novembre 2017

    ... Le cœur comme un friche et l’âme ravagée, / Sa vie comme une lande à jamais saccagée... L’amour parfois s’éprend des huis, des portes closes,Il devient une chaine et semble une prison,D’aucuns se font d’aimer une condamnation,Ban de nage maudit des...

  • Lessives

    17 avril 2018 ( #Sensation, #Spiritualité )

    Ce qui de nous demeure au terme de nos joursN’est qu’un maigre paquet de doute et d’amertume ;Un peu de linge sale en nos buanderiesOù d’autres s’en viendront terminer la lessive. Nous attendons, toujours, ce qui jamais n’arriveAux dérives arides, en...