Top articles

  • Déploration de l’aurore

    08 juillet 2018 ( #Amour )

    ... Et nous restons sans fruit, qu’un rêve en son ouvroir / Comme l’enfant mort-né qu’on appelle l’espoir ... J’ai jeté, ce matin, une larme au néant,Une larme de plus, noyée en ce méandre :Ainsi, devant l’éther un océan déploreOù, marées, nos chagrins...

  • Aux héritiers du vent

    06 mai 2014 ( #Le temps )

    Guido Reni (1575-1642), Saint Matthieu et l'Ange Le verbe est héritage, aux arches de mémoire.Inscrite, en chaque geste, en le rappel de l’heureL’absence, sans pavois, longuement nous écorne,Puis nous porte à sourire aux rebours d’une moire. Présents,...

  • En la nuit solitaire

    31 mars 2014 ( #Spiritualité )

    Vincent van Gogh (1853-1890), La nuit étoilée L’univers tout entier, silencieuse mémoire,Nous porte dans son sein comme une déité,Et tout ce qui existe, en ce qui fut, seraProrogé dans l’espace en toute éternité. Mais qu’importe la forme au chant de la...

  • Aux rives du silence

    12 juillet 2018 ( #Sensation )

    ... Fantôme d’un bonheur divaguant dans le soir ... Plus d’une fois, passant devant tes portes closes,Maison abandonnée aux fenêtres murées,Dressée, seule, au jardin envahit par la ronce,J’ai, dans ma nostalgie, rêvé ce que tu fus. Une désolation trouve,...

  • Contrebas

    13 juillet 2018 ( #Amour )

    ... On s’imagine que l’on vole, / S’affolant des moindres appâts ... Étanche en moi la source étrangeDes cadences où l’on dansa,Lents élans où l’on s’élança,Lorsque le poids de nos corps change. On s’imagine que l’on vole,S’affolant des moindres appâtsDans...

  • Grosjean

    21 janvier 2018 ( #Fable )

    Benjamin Rabier (1864-1939) Illustration pour un alphabet Ce gars bon Du Gabon, Abonné Aux bonnets, Arrivait, Sans rivets, Où s’abreuvent Nos preuves. Holà ! Dit l’adjudant, Pas d’jus dans Ce jusant ! Se jugeant, Magistrat, Mage, y se taira ! Nul procès...

  • Méridiens

    27 octobre 2015 ( #Marine )

    ... Nous voyons, des nuées, fleurir aux méridiens, une espérance écrue que bercent nos cœurs prudes ... On ignore toujours où l’horizon nous mène... Accablé d’un destin qui n’est qu’une promesse, Le cap et la boussole accaparent nos soins : Si le naufrage...

  • Les palinodies

    18 juin 2018 ( #Spiritualité )

    ... L’âge est le vain miroir de notre déchéance / Et rien ne sauvera notre palinodie ... Qu’est ce que je serai, demain, dans l’infini,Sinon qu’un peu de cendre ou bien un peu d’esprit ?Dissout, mort, consumé, particules peut-être,Errant dans le hasard...

  • Le carillon du néant

    14 juillet 2018 ( #Art poétique )

    ... Oh, certes, je m’emploie, ouvrier plein de zèle, / À fourbir le trousseau de ta rime obsolète ... Que sera mon prochain poème, en véritéN’ai-je tous mots écrits et décris tous mes maux,Quel codicille encore ou bien quel addendumAjouter au chevet d’un...

  • Ligne de vie

    21 juillet 2018 ( #Musique )

    ... En sa grâce vais de concert / Avec la muse, sa rivale ... Musique est ma ligne de vie, Ariane en mon labyrinthe, Où son chant guide ma folie Vers l’aube claire où va sa plainte. Et je me fabrique des ailes De cire et de microsillons, Numérique au...

  • Ainsi que l’alluvion

    23 juillet 2018 ( #Autobiographie )

    " ... Strate, en toi je demeure, ainsi que l’alluvion ... " Non, tu ne combleras jamais ce goût d’écrire,Tu ne le distrairas qu’un peu, par contrebande,Au ciel matutinal, dans les lueurs du jours,Au soir mélancolique accueillant ton chagrin. De toute...

  • Bastille rompue

    24 juillet 2018 ( #Fongus )

    " ... Ma bastille rompue vomit ses mercenaires ... " Le mal, sournoisement, se love en mes entrailles, Anaconda géant ou lascive lamproie ; Inerte pesanteur à trousser sa nausée Sur ma bouche ulcérée qui module sa plainte. Rencogné en ce corps qui n’est...

  • Marionnettes du néant

    25 juillet 2018 ( #Le temps )

    ... Doute et mensonge, à nous berner, / Cousent un songe à notre histoire ... Il faudrait que je me souvienne…Inexorable un jour s’effaceEt, grise, sur mon cœur glacéUne brume en grime la trace. Eperdu, comme un pauvre hère,À la recherche du passé,Marionnette,...

  • Fraternité

    10 mars 2016 ( #Citoyen )

    ... Partager le silence ainsi que les oiseaux dans leur vol ... Partager le silence ainsi que les oiseauxDans leur vol. Immobile, glisser sur le vent,Les ailes largement ouvertes sur le monde,Avec pour seul désir l’horizon éternel. Au milieu des marées...

  • Jeux d’ombres

    28 juillet 2018 ( #Sensation )

    ... Dans les blondeurs d’été, de temps en contretemps ... Silhouettes, au loin, devant les contre-jours,Lumières en éclats où culmine midi,Sous le brûlant soleil se jouent des taches d’ombre.Ce garçon que son chien tire au bout d’une laisse ; La femme...

  • En nos stupeurs

    29 juillet 2018 ( #Autobiographie )

    ... Conscience, en nos stupeurs, où te déguises-tu ? ... Je sais ce que je vaux et n’en ai nulle estime, C’est sans aménité qu’au soir je me contemple, De toutes veuleries je me donne en exemple, Excuse est, à mes yeux, un enfer magnanime. Je sais l’aube...

  • Autocentré

    30 mars 2015 ( #Résilience )

    "La casa del arbol" et sa balançoire à 2660 m d'altitude, près de la ville de Baños de Agua Santa, Equateur L’enfant se léchait les genouxPour être sûr qu’il existait,Et quand l’adulte lui parlaitSes yeux fuyaient, calmes et flous. Car on l’avait voulu...

  • Sur d’anciennes amours

    29 mars 2015 ( #Résilience )

    ... Tous mes anciens aïeux, disparus du présent, murmurent par ma voix comme chante le vent ... C’est là que j’ai compris, sans qu’un mot fut donné,Qu’alors j’appartenais à cet ordre du monde,En cette simple ellipse où s’écoulaient mes jours,Dans l’abondance...

  • De simple cocagne

    31 juillet 2018 ( #Musique )

    ... Dans l’ombre un rayon de soleil, / Goutte dans l’onde des instants ... Ce ne fut qu’un peu de plaisir,Musique ne fut de la fête,Mais pourtant cet humble concert,En maints cœurs fit naitre un sourire. Mauvais esprits pourront en rire,L’esthète fuir...

  • Valétudinaire

    01 août 2018 ( #Art poétique )

    ... Et je reste forclos en mes déserts intimes, / Obscur écrivaillon sans gloire ni estime ... J’aurai bientôt écris cinquante fois mil vers, Je m’en sens vermoulu comme un vieux solitaire, Le bois de l’écritoire en va tomber poussière, À force de porter...

  • L’anatomiste

    02 août 2018 ( #Calembours )

    ... Rebelle je remballe et pâle j’encorbelle / Mon bel épithalame, aux trames je m’attelle ... Atomiste - âne non, mais bien anatomiste,Anton qu’on donne, en somme, ami de l’animisteIntime à Théophile insigne néophyteLa consigne que signe ici cet apocryphe....

  • Chlorophylle

    09 mars 2014 ( #Enfance )

    ... Je découvris enfin ta frimousse engluée De verte chlorophylle... Tu étais agrippé au tube dentifrice…Échappant à ma vue, distrait par un poème Qui poussait en mon crâne et fronçait mon sourcil,Galopin, garnement, vilain sac à malice ; En douce profitant...

  • Dévoyé sous le vent

    23 juillet 2016 ( #Fongus )

    ... Cristal en vain semé au pas du paludier, / Ma récolte blanchit aux crêtes des salins ... Rien ne demeure plus de mes anciens désirs,Mes perverses extases, cy, vont se troublantTout sombre, tout s’incline ainsi que mon échine. En ma besace, hélas,...

  • Chétive silhouette

    04 août 2018 ( #Souvenirs )

    ... D’un verbe entraperçu, chétive silhouette, / En ce port désormais j’invente un havre, un môle ... Il est racine, en moi, ce séjour enfantin,Esquisse d’un sourire à l’abord de mes rimes.Etais-je heureux, alors ? Je ne le sais pas bien,Mille petits...

  • L’avanie du réel

    05 août 2018 ( #Le temps )

    ... Amalgame à jamais dénoué sous le ciel, / Nous serons dans l’espace entropie du néant ... En l’axiome du temps gît l’indéterminé,Promesse du chaos dans un battement d’aile,La multiplicité des enchevêtrementsDe la causalité aboutit au fortuit. Ainsi...