Top articles

  • Mère-grand

    24 novembre 2014 ( #Souvenirs )

    Un souvenir en super-huit... Parfois je pense au vieux visage,Si creux, si doux, usé ; marquéDe taches brunes, mais si sage ;Grand-mère, que j'ai tant aimée... Tu gardais de ton vieux printempsL'éclat luisant dans tes beaux yeux ;Si grise, vaincue par...

  • Casse-cul

    02 juin 2018 ( #Fongus )

    ... Ce cornard, ce consul, / Sans scrupule, / Me mord au cul et me retient sous sa férule ... Il a trop plu, Trop blet, trop cru, Trop mal au cul, Ce mois de mai là ne me plut. Je n’en veux plus Vainement j’attends sa décrue ; Que ce dol qui carde mon...

  • Cabalette

    03 juin 2018 ( #Art poétique )

    ... Je chante, informatique, une autre cabalette ... Une page remplie de lignes d’écriture,Comme jadis, enfant, de pâté en rature,Je bleuissais, à l’aide du sergent major,La page des cahiers où je m’emploie encor. Certes, l’ordinateur remplace le plumier,Certes,...

  • Apollinaire

    04 juin 2018 ( #Calembours )

    ... Que vous la sussiez, damoiselle / L’aimable vie de l’Hospodar ... Je lisais les onze milles verges,Livre du grand ApollinaireQu’on se passait, sous le manteau,Rêvant d’une métamorphose... « Comment, vous ignorez la chose ?On est loin du pont Mirabeau,La...

  • Au pilori joyeux

    05 juin 2018 ( #Citoyen )

    ... On n’est qu’un trublion quand on est Arlequin ... Aux échoppes du verbe il est de grands menteurs, Investissant le mot pour dire son contraire, Travestis du langage et babillards malsains, Dont le champ sémantique est un champ de bataille. Ils sont...

  • Faridondaine

    06 juin 2018 ( #Art poétique )

    ... Ici sont mes débauches, ma faridondaine, / Le mensonge fardé de mes pieuses paroles ... Je ne suis pas maussade mais j’ai le cœur gros.Pourquoi ? J’ai mal dormi, sans doute, mais celaEn soit ne suffit pas à mesurer ma peine. Souvent, dans le matin,...

  • Point d’honneur

    05 septembre 2015 ( #La camarde )

    ... tel un Hamlet songeur, je sais mon avenir inscrit en cette nasse ... Je vois, en ce miroir, s’esquisser ma douleur,Et je sens sous ma peau, squelette en devenir,Le crâne de Yorik : tel un Hamlet songeur,Je sais mon avenir inscrit en cette nasse. Je...

  • Souffle en la bise

    03 septembre 2015 ( #Le temps )

    ... Et sur le fil du temps, absurde funambule, libre et en équilibre en son vain préambule ... Le temps n’est rien qu’il faut entendre,Il trépasse sur nous, qui court sans nous attendre,Il n’est pas d’air du temps, il n’est que notre pair,On le subit,...

  • En l’éternel miroir

    02 septembre 2015 ( #Fongus )

    ... Il est temps que je passe, et ma source, chétive, qui va se tarissant coule comme l'on pleure ... Je me suis enivré de musiques, de mots,Et j’ai vécu la vie des hommes sans passion,Quoiqu’il en soit mon temps approche de son terme,Je ne sais rien...

  • P’tit cœur

    31 août 2015 ( #Résilience )

    ... Ça m’étouffe, parfois, lorsque la peur me mord, / Quand je reste tout seul à penser à la mort ... J’ai cinq ans, je suis grand, je regarde les gens ;Je vois dedans leurs yeux s’ils ne sont pas contents.C’est comme si, des fois, que je n’étais pas...

  • Chevrotine

    19 septembre 2014 ( #Calembours )

    ... Ah mais enfin si sur sa faim l’on reste, nouille, on est bredouille ! ... Le lapereauQu’a, là, peur auxEcarts à l’artCynégétique ; Austère y estEn son terrierEgards au lardCivets éthiques. Chèvres, rétinesEt chevrotinesSe combinent :C’est là qu’on...

  • Lutrin du ciel

    21 septembre 2014 ( #Spiritualité )

    ... Ce regard nu qui est le nôtre, ornière, est borne à nos chagrins, verbeuse part en nos lutrins ... Tout ne sera plus que lumière,Energie pulsant dans l’espace :Le temps abolit la matièreOù s’enferre l’humaine trace. Si tout est porté par ces cordes,Infimes...

  • Innombrables et flous

    05 août 2015 ( #Marine )

    ... Et dans l’onde nocturne, à brasser mes remous ... je ressasse, sans fin, mon éternel remord ... La nuit s’en est venue délayer l’horizon.Là-haut, la lune absente au ciel blasé de brume,Et quelques lumignons pour attiser l’obscur :Voici, mon rêve passe,...

  • Chamaille

    11 juin 2018 ( #Art poétique )

    ... Errance maritime aux rives épandues, / Comme un coursier disert égrenant sa misère ... En lettres capitales, cris, polyphonies Voici mon verbe encore, empêtré d’harmonies, Baillant sous bonne étoile au rythme du poème, Inventé dans l’instant comme...

  • En deçà des blessures

    17 juin 2018 ( #Résilience )

    ... Ne me détrompez pas, car je sais mon néant ! ... Mensonge est mon rempart, on m’a trop fait souffrir,J’y vais cadenassé dans l’illusion trompeuseEt, comme ce faraud en sa rive obsidienne,Je toise vérité que je ne veux connaître. Un jour je m’enfuirai...

  • Le paludier

    20 juin 2018 ( #Spiritualité )

    ... Si j’ai du sel des mots affleurant mon errance ... / Reflété en en ces eaux la courbe de l’azur ... Qu’en est-il de ce chœur, en moi, comme une source ?Je me suis arrêté et il poursuit sa course,Je n’étais pas du fleuve, et non plus de ses bords,Pas...

  • Les âmes naufragées

    23 juin 2018 ( #Névrose )

    ... Le regret d’un départ en l’éternelle grève / Où l’âme naufragée contemple en vain l’absence ... Mon dit parfois se fige au mitan de la fêteOù passe dans mes yeux, de ces corps chamarrés,Occupés à s’éjouir, des visions funestesOù la mort les convie...

  • Concussions

    24 juin 2018 ( #Calembours )

    ... Aux cols, holà, qu’on lace / ... Aux mollets loques molles / Que frôla la carcasse ... Il n’est que là qu’hélas, Ah, que me claquemure Aux laques sans murmure, Qu’héla celle qu’est lasse. Aux cols, holà, qu’on lace Locaux les collets collent Aux mollets...

  • Mathématiques

    02 juin 2014 ( #Autobiographie )

    Cherchez l'auteur... Te souviens-tu, gamin, tes leçons de calcul,De la lourde hébétude en ces journées d’hivers,Au giron d’une classe, alors ton univers ?On y voyait le gel, mauvais, derrière la vitre, Épier l’écolier, penché sur son pupitre.Tu avais...

  • Aux marées du monde

    25 juin 2018 ( #Spiritualité )

    ... la rive océanique, / Aux sédiments porteurs de notre humble faconde / Exhibe nos marées ... Écume, création, plutôt qu’une scorie,Nous sommes cet ailleurs où parle un étranger,Ce lieu pour le langage où le verbe culmine,Cette tourbe enfiévrée où l’univers...

  • La soulte

    30 juin 2018 ( #La camarde )

    ... Marché de dupes ! Vois, la mort, indifférente, / Nous assigne bientôt et bientôt nous délivre ... Las, d’une rive à l’autre, aux portes de la nuit,Nous réveillons nos corps en nos tristes dédainsPour vendre, vers le soir, orée de solitude,Notre âme...

  • Haillons de l’âme

    01 juillet 2018 ( #Sensation )

    ... Mais un regret, toujours, / En nos âmes, haillons, / Comme grave débours ... Les jours viennent et vont,À chaque fois plus lourds,Mon cœur à l’horizonY guette mes amours. Allons, verts histrions,Aux quêtes des labours,Ce que nous en feronsVa, s’ébauche...

  • Le rêve de Philémon

    04 juillet 2018 ( #Amour )

    ... Philémon, je voudrais tant perdurer encore / Mêler mes frondaisons aux tiennes dans l’espace ... 1. Nous devisions jadis en cet heureux séjour, La palabre était lieu de nos vierges amours, Et plus que nos corps nus, assemblés dans l’étreinte, Nos...

  • Les miroirs du doute

    06 juillet 2018 ( #Spiritualité )

    ... C’est l’heure du bilan, ... / Quand le temps, las, nous tend, aveugle, ses miroirs ... Aux midis extasiés que cherche l’ombre rare Nous cheminions sans peur affamés d’absolu Et cette faim demeure où puisait notre bouche. Nous avons, à nos lèvres,...

  • Conversations

    07 juillet 2018 ( #Citoyen )

    ... Ainsi s’en va le train dans le désert des mots / De tout ce verbe creux, reflet d’une vie blême ... Il fait froid ce matin, la météo l’a dit Et j’ai pas mon pépin si jamais y a d’la pluie… Mais penses-tu, voyons, je n’ai pas mal au dos Je suis un...