74 articles avec souvenirs

Au fugace de l’heure

Au fugace de l’heure

À mes enfants, Raphaël, Léa et Clément, ici saisis en 1989 Je vous disais fripouilles, Vilains, bandits, canailles, Puis c’était les chatouilles, Les ris et les chamailles. Certes vous n’étiez sages, J’étais, parmi vos jeux Et puérils bavardages, L’enfant...

Lire la suite

Fruits rouges

Fruits rouges

... Fruits rouges et souvenirs verts... 1. Nous allions chercher des cerises : « Défense de monter dans l'arbre ! » Enfant je découvris, mythique, La belle corne d'abondance. Prendre, saisir et grappiller, Les doigts collants de ce sang pourpre, Au suc...

Lire la suite

Cinq cents lignes

Cinq cents lignes

... Ils furent notre abri et sont morts désormais, parents qui nous juchaient si haut dedans leur bras ... Je sais son nom, Bonin, cette vieille salope Qui giflait les enfants au cours élémentaire, Hurlant comme une folle et semant la terreur Dans l’âme...

Lire la suite

Limons

Limons

... Nous sommes ce limon où la grève progresse et que le temps polit, sable sur nos rivages ... Les souvenirs parfois nous prennent par surprise, Silhouette entrevue en la foule distraite, Echo d’une voix chère et de longtemps perdue À la bouche, soudain,...

Lire la suite

Christkindelsmärik

Christkindelsmärik

... On y respire la cannelle, les gaufres, le vin chaud, le sucre et le plaisir ... 1. Le Christkindelsmärik, en décembre, à Strasbourg, C’est le marché de la noël, de ses saveurs, De ses décors. On y respire la cannelle, Les gaufres, le vin chaud, le...

Lire la suite

Les fraises

Les fraises

... Fruits rouges gorgés de saveurs et goûters ivres et sanglants ... Les fraises me faisaient rêver… Nous allions à l’Economat Pour y faire nos commissions. En ces temps on ne disait pas Les courses. On ne se servait pas, De soi-même dans les rayons....

Lire la suite

Haricots

Haricots

Dans la cave, alignés telle une armée bizarre, Garants de la disette en l’ombre où ils veillaient, Pléthore, et en bocaux, c’étaient nos haricots. Ainsi le jardinier zélé qu’était mon père, Secondé par l’active industrie maternelle, Engrangeait sa récolte...

Lire la suite

Vil goujat

Vil goujat

... Les quatre roues motrices piaffent, le butor en son carrosse râle et klaxonne, rageur ... Ca ronfle, ça vrombit, ça pulse une musique : Monsieur plein de pognon s’épate dans sa caisse. Au feu rouge il attend, ulcéré par l’ennui, Derrière le biclou...

Lire la suite

Gardiens du temple

Gardiens du temple

... Triste, je feuilletais souvent votre manuel ... En ces pages le monde semblait moins cruel ... J’aimerais retrouver mon « Lagarde et Michard »… Je ne l’invente pas cela paraît trop beau : Jadis, fus collégien à Pierre de Ronsard Quand j’habitais,...

Lire la suite

Le vélo de mon père

Le vélo de mon père

... Et je n’ai jamais su, les mains sur le guidon, assis à l’amazone en la roideur du cadre ... Le vélo de mon père était robuste et noir.Il avait bourlingué par les rues de la ville,Promenant ma frimousse en la vaste carrioleQu’il attelait, bonhomme,...

Lire la suite

Port-Bou

Port-Bou

Port-Bou, 1978, un souvenir en super 8 ... Je n’avais jamais vu la mer… Mon père en roi des chemins d’fer, Un jour qu’il allait sur Port-Bou, M’offrit, avec un soin jaloux, Une clandestine équipée Aux rives méditerranées. Et, ravi de la découverte, Penché...

Lire la suite

La gnôle de Marlanges

La gnôle de Marlanges

James Ensor (1860-1949), Les ivrognes, détail « Cambriolée, tu dis ? Ah, c’est à n’y pas croire ! Cette saloperie, faudrait être marteau ! Je n’ai pas oublié quand on m’en a fait boire : J’ai failli en crever, raide, sous le tonneau ! Tu me dirais, vois-tu...

Lire la suite

Un phare en ma nuit

Un phare en ma nuit

... « Si je cours assez vite, elle m’attrap’ra pas ! » ... D’un tel, en apprenant qu’il avait « calanché »,Tu disais, un éclat luisant dans le regard,« L’andouille ! C'est qu'il a oublié d’respirer ! » Hâbleur devant la mort, je pense à toi, papa,Qui...

Lire la suite

Pieds de cochons

Pieds de cochons

... Bisouillant en riant ce délice d’arpions au festin d’osselets de nos pieds de cochons ... La mine réjouie et la lippe gourmande, De ses marmots curieux attisant l’impatience, Parfois, papa, le soir, rentrait, faisant mystère D’une chose cachée, -...

Lire la suite

Au seuil de vos paraîtres

Au seuil de vos paraîtres

... L’artisan d’autrefois, dans ce calme apparent, avait dépeint la vie sur l’antique masure … Fendu, ventru, pansu, sans grâce, portant beau, Ce pot de terre cuite, humble dans la cuisine, Jadis, où mère-grand dressait des fleurs séchées. Silhouette...

Lire la suite

Les Italiens

Les Italiens

Giuseppe Pellizza (1868-1907), le quatrième état, détail Ils parlaient tous les deux avec un fort accent, Et la langue italienne à leurs lèvres chantait Encombrant leur français de formules bizarres. Ils cultivaient jardin à coté de mon père : « Ce sont...

Lire la suite

Tels sont les éphémères

Tels sont les éphémères

... je plaignais le sort des petites bestioles qui dansaient à nos yeux, au seuil de nos étés ... « Ils ne vivent qu’un jour, ce sont des éphémères »… Mon père souriait, en ces simples récits, Quand je plaignais le sort des petites bestioles Qui dansaient...

Lire la suite

Pauvre pêcheur

Pauvre pêcheur

... Pêcheur plein de remords je prie tel un apôtre. Dès ce soir je ferai acte de contrition ... « Juste entre les deux yeux ! », dit mon père, en riant. Et je ferme les miens... Dans mes doigts, gigotant, L'asticot innocent que je m'en vais, tremblant,...

Lire la suite

À l’an nouveau

À l’an nouveau

Enfant endormi, école française XVIIIe siècle, détail À l’an nouveau des jours anciens, S’il m’en souvient… Mère jadis nous faisait beaux, À l’an nouveau, Et nous dînions chez nos anciens, Parents, cousins. Je haïssais les embrassades Et les rinçades...

Lire la suite

Les ombres du cœur

Les ombres du cœur

... Cette ancienne photo, jaunie, parcheminée, ce portrait d’un enfant contenait un mystère ... « Ne lui demande pas, ça lui fait trop de peine… » On disait à mi voix ces mots à mon oreille ; Sage, j’obéissais, taisant ma question muette, Ce « pourquoi...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 > >>