68 articles avec resilience

Hier ist kein warum

Hier ist kein warum

Primo Levi, (1919-1987) Non, il n’y a pas de pourquoi, Le mal existe pour lui-même. Absurdement, il fait sa loi Et murmure en chaque phonème. Est-ce l’instinct du prédateur, Est-ce notre malédiction, Ou le dol scarificateur De notre chair en perdition...

Lire la suite

Ravaudeur des mots

Ravaudeur des mots

Pieter Claesz, ( vers 1596-1597-1661) nature morte avec lettre et chandelle, 1625 J’ai fait ma pirouette,Habituelle musette,Si désespoir me prendAinsi je m’en déprend. Un mot de calembourAvive mon contour,Lorsque, dans un sourire,Larme devient de cire....

Lire la suite

Prostré devant l’aurore

Prostré devant l’aurore

Lorenzo Lippi (1606-1685), allégorie de la simulation Peu ou prou, chaque jour, dans le discours de soi On trouve en cette espèce, ainsi, la psalmodie Où existe ce vain fantôme de paraitre. Tout entier dans ce dit, plutôt que tenter d’être, Sans grâce...

Lire la suite

À croupetons

À croupetons

Adolphe-William Bouguereau (1825- 905), La petite couseuse, 1869 Dans l’alchimie du corps un être se fait jour,Issue de la matière, en l’instant qui se donne,Une âme à peine éclose est marquée d’une empreinteOù le réel soudain surgit, qui l’emprisonne....

Lire la suite

Un enfant s’interroge

Un enfant s’interroge

L’enfance heureuse et calme joue sur un tapis. Son âme s’ouvre ainsi au monde des pensées, Et l’on voit un petit, soudain troublé d’un songe, Formuler sa question : « À quoi ça sert de vivre ? » Désemparé, on cherche alors en quelque livre, Prisonnier...

Lire la suite

Mémorial des enfants martyrs

Mémorial des enfants martyrs

Oeuvre de Gehard Demetz, plasticien, né en 1972 Quand vient la nuit, des enfants crient,Car ils ne veulent pas dormir,Car ils ne peuvent plus rêver. Ce sont tous les enfants punis,Punis de vivre, c’est ainsi,Par leur parents, parents maudits,Qui n’aiment...

Lire la suite

En la nuit murmurante

En la nuit murmurante

Vassily Perov, ( 1834-1882 ) enfants endormis Au pauvre inconsolé dont nul ne pris jamais La main dans la nuit bleue pour tenir la souffrance, À l’humble solitude en la foule ignorante Et qui bat sa marée dans la presse du jour ; À toutes ces brisures...

Lire la suite

Aux vivants

Aux vivants

... Hasarder sa petite chanson dans le jour, ouvrir une fenêtre où il n’y a qu’un mur ... Aux regards des petits semer des étincelles, À leurs lèvres des ris comme des fleurs d’azur, Peindre dessus le ciel la couleur de nos rêves, Pour engranger partout...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4