169 articles avec musique

Didon

Didon

Guido Reni, (1575-1642) Les adieux de Didon à Enée, détail Une reine se meurt au pas de la musiqueEt les voiles d’Enée emportent sa supplique…En écoutant l’appel tragique de DidonSublimé par Purcell aux cordes d’un violon, C’est l’humaine marée qui se...

Lire la suite

En ces libres concours

En ces libres concours

... Là, je reprends mon cours, / En ces libres concours ... Dans le sein de la nuit Mon rythme se produit, Qui renaît dans l'aurore Au seuil de chaque pore. Lors sans le moindre effort, Au chevet de mon corps, S'inscrivent ces rumeurs Houle où roulent...

Lire la suite

La note bleue

La note bleue

... Portion congrue des mots où bruissent mes prébendes ... Je n’ai été qu’un rêve agitant ses deux jambes,Autant que son esprit, en vagues impatientes,Amoureux des pipeaux et des violes de gambes,À tue-tête chantant ses musiques ardentes. Et je me suis...

Lire la suite

Jardin d’espoir

Jardin d’espoir

Godfried Schalcken (1643-1706), Garçon jouant du cittern (guitare anglaise d’époque renaissance) Je veux couvrir de mon refrain,De maints silences l’aparté,Au bruit du monde, sans entrain,Où vais ma route à l’écarté. Ma musique, distraitement,Sans grand...

Lire la suite

Vinyles

Vinyles

... Tel un écho songeur peuplé d’enharmoniques ... Mes premières amours, sous un diamant véloce,Au fond du noir sillon d’un vinyle gravées,Avaient le charme abstrait des muses entravées.J’y célébrais, pensif, solitaire, une noce Et j’accordais mon cœur...

Lire la suite

Ma simple quête

Ma simple quête

Hendrick Martenszoon Sorgh (vers 1610-1670), Le joueur de luth, détail N’écoute donc pas ma chanson,Ne sont que vers de mirliton,Brise d’avril sur l’horizon. C’est là mon humble ritournelle,Las, ne lui cherche point querelleSi passe un jour en ta venelle....

Lire la suite

P’tit batteur

P’tit batteur

Il avait le visageD’un angeRockeur,Le p’tit batteur ; Les cheveux longsEt un marcelPour exhiberSa grêle silhouette ; Celé, presque au reversDe sa batterie,Derrière un mur de son ; Il domptait la matière,Chair de sa percussion,En sa propre effusion. février...

Lire la suite

Cantor

Cantor

... Et je m’abreuve en lui, cataracte d’amour / Où je renais, humain devant le point du jour ... Souvent je viens à Bach un peu comme un noyé Et sa puissante main retient, au bord du vide Où je voudrais m’enfuir comme le dévoyé, Hors l’âme dévastée où...

Lire la suite

Antériorité

Antériorité

... En cette épure douloureuse / Invoquée par le firmament ... En moi se mouvait la musique, Elle était la chose première Mais j’ignorais alors son nom, Présence intime à toute errance. Avant de naître en cette enfance, Avant que d’être ce prénom, Forme...

Lire la suite

Parfait horizon

Parfait horizon

In memoriam Nikolaus Harnoncourt (1929 / 2016 ) Il est de ces moments où l’on se sent ployer. C’est trop lourd, c’est trop dur ou cela fait trop mal, Et, tel en son terrier le chétif animal, On va se rencogner où frappe la douleur. Sans âge, sans partage...

Lire la suite

Dans le chant de toute heure

Dans le chant de toute heure

Jacopo da Pontormo (1494-1557), Joueur de cornet, détails Ceux que le rock enrôle, Ceux qu’amuse musette, Ceux qui jasent du jazz, Caciques du classique ; Au barreau, baroqueux, Ceux dont le cor n’est qu’un Vieux cornet à bouquin, Qui affutent leur luth...

Lire la suite

Contemporaine

Contemporaine

... faussé, dans la fosse, oh, oh, / Cahotait un criard chaos ... Le soliste déconcertéDu concerto déconstruisaitLa thématique, antique éthiqueAlambiquant les harmoniques. Le chef d’orchestre le suivait,Du chef opinant. S’ensuivaitQue, faussé, dans la...

Lire la suite

Fleurs immatérielles

Fleurs immatérielles

... Abreuvant d’idéal les fleurs immatérielles / Que j’esquisse aux frontons des rimes d’obsidienne ... Chanter, chanter toujours, malgré le mal en soi, Avancer, calme et droit, une note après l’autre, Là où la mort nous mène, au baiser de Charon, Sur...

Lire la suite

Aux plis d’un contrechant

Aux plis d’un contrechant

... Inspiré, quelque fois, par la muse propice, / L’amateur à pour lui d’être ce cœur épris ... C’est un premier degré donné à la musique.Les voix sont sans apprêt, droites et peu subtiles,Mais franches, bien conduites, pures, lumineuses,Qui fuguent,...

Lire la suite

Vers les hauteurs

Vers les hauteurs

De la main du Maître de Leipzig, ces quelques mots : Choral Da Capo // Soli Deo Gloria Sourd au monde, souvent, j’ai mes conversations Que nul ne vient troubler avec un maître ancien ; La fugue sous ses doigts y peuple mon errance, J’écoute en cette voix...

Lire la suite

Symphonie

Symphonie

... En cette symphonie, qui bruit dans les lointains, / On reconnaît un signe, ou une main tendue ... La musique est un être aux multiples visages,Il s’éveille en notre âme où chante ses grimoires,Empreinte, en la mémoire d'un fugace accent,Qui, parfois,...

Lire la suite

Victoria

Victoria

Codex renfermant les compositions sacrées de Tomás Luis de Victoria (1548-1611) L’imitation d’abord, développe le thème :« Magnum mysterium » et Victoria déploieDu dessus à l’alto, du teneur à la basseUne ample mélodie en l'humble révérence. La polyphonie,...

Lire la suite

Musique du regret

Musique du regret

... Comme les frondaisons outrées par les grands vents ... Ce calme relatif où bruit tant de silenceVers l’argutie du soir effondrée dans l’instant ;Ce bavardage clos où plus rien ne s’échange,Sinon, sous les mots creux, qu’un vide exaspéré ; Comme un...

Lire la suite

Murmure en un plénum

Murmure en un plénum

... L’art est universel et n’a point de chapelle Son réel est humain et transcende le temps ... Il est un ciel profond de musique profaneQui touche le sacré par de puissants accords ;Et dans le chœur d’église, rive séculière,Un chant d’humanité plus fort...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>