42 articles avec marine

Insondables effrois

Insondables effrois

... Brumes des horizons parés de nos murmures ... Et nous suivons des yeux d’improbables épures ... Les vagues de la mer, fossiles sous nos pas, Sur le sable gravé d’éphémères instances, S’enroulent sagement sur l’estran mol et doux Où nos rêves d’azur...

Lire la suite

Méridiens

Méridiens

... Nous voyons, des nuées, fleurir aux méridiens, une espérance écrue que bercent nos cœurs prudes ... On ignore toujours où l’horizon nous mène... Accablé d’un destin qui n’est qu’une promesse, Le cap et la boussole accaparent nos soins : Si le naufrage...

Lire la suite

Haut fond

Haut fond

... Rien de plus qu’en cette onde, un instant s’agiter, sur l’aube d’une roue promise à chavirer ... En avant, calme et droit, songeuse sous la brise, Mon âme, vient saisir cette étrange corolle, Cette fleur insolente et douce parabole Dont ma proue se...

Lire la suite

Cabestans

Cabestans

... Et, les corps alourdis de trop d’ambre et d’épices, nous irons sur la mer narguer la solitude ... Je ferai bon accueil, un de ces jours prochains,Aux souvenirs bientôt, trames des lendemainsInscrits sur la mémoire où seront nos instants,D’ici peu...

Lire la suite

Ainsi le frêle esquif

Ainsi le frêle esquif

Katsushika Hokusai (1760 - 1849), Vagues en l’océan, détail Il avait l’air d’un grand petit garçon, l’ado. L’enfance, en la jeunesse fleurit le visage Et la mâle assurance, aux jeunes gens boudeurs Déguise, bien souvent, une fragile instance. N’ai-je...

Lire la suite

Innombrables et flous

Innombrables et flous

... Et dans l’onde nocturne, à brasser mes remous ... je ressasse, sans fin, mon éternel remord ... La nuit s’en est venue délayer l’horizon.Là-haut, la lune absente au ciel blasé de brume,Et quelques lumignons pour attiser l’obscur :Voici, mon rêve passe,...

Lire la suite

Fortunes de terre

Fortunes de terre

Eugène, Boudin, (1824-1898), Mer agitée, détail Il est parfois de vives eaux Au chant secret de mes solstices, Lorsqu’en la marée du poème En chaque jour bat mon jusant. Ma langue morte y va s’usant, En l’estran que verbe parsème, Epaves y sont mes prémices,...

Lire la suite

Le cabestan

Le cabestan

L'épave, aquarelle de Martine Laforce Je ne suis après tout qu’une simple hypothèse, De moi même le jeu, le pion et la synthèse, Stratège sans armée de ma propre parade, Navire à l’ancre, aussi, oublié en sa rade. Naguère j’ai connu les émois des grands...

Lire la suite

Où passe l’impensé

Où passe l’impensé

Lumière du Golfe, Aquarelle d'Albert Hartweg, détail Elles naissent parfois de l’incertain du songe, Dans l’intime frontière entre veille et sommeil, Ces parades de mots sous l’étrave du verbe : Mes rimes, assemblées comme des oriflammes. Ici, à l’obstinée,...

Lire la suite

Rendez-vous manqué

Rendez-vous manqué

Sebastiano Luciani dit « del Piombo » (vers 1485-1547), portrait posthume de Christophe Colomb En panne mon inspiration, En cale sèche, caravelle, Aux indes n’irons plus, céans, Rustre, Colomb s’est fait la belle. Adieu l’appel des océans, Adieu flottille...

Lire la suite

Polissoir

Polissoir

Age de pierre, polissoir du Champ Soyer de Marcilly-le-Hayer déposé aux Musées de Troyes Inéluctablement je reviens sur la page, La bille à l’encre trace travée pour ma rime, À mes doutes se sont de fortuites agapes Et ce songe, à mesure, y construit...

Lire la suite

Épure en l’aube grise

Épure en l’aube grise

Le Parana, drossé sur le récif et cassé en deux par la houle le 7 octobre 1877. Dessin le Monde Illustré Certes, j’étais rétif, hâtif et sans scrupule En ma jeunesse, mol et fol, tel une injure Et sûr, peut-être pur, dur orgueil majuscule. Les froidures...

Lire la suite

De sa vive incartade

De sa vive incartade

Penmarch, église Saint-Nonna, ex-voto Vient battre mon rappel, oh, ma libre mémoire, J’ai tant de jours décrits de mes trames discrètes, Tant de fois sacrifié à tes rites abstraits, Que j’ai bâti céans mon château de papier. J’ai tenté de relier ta chimère...

Lire la suite

Cale sèche

Cale sèche

Ivan Konstantinovich Aivazovsky (1817-1900) J’ai fuit, devant la nuit aux ombres de l’aurore, À guetter l’horizon qui pâlit lentement, La future agonie est là, qui s’élabore, Et j’en sais le contour en mon linéament. Âme ne suis qu’un corps et j’en sais...

Lire la suite

Au guindeau

Au guindeau

... Que mes vergues, là haut ... Garderont, en ces bords ... À l’heure d’épouvante où s’engloutit l’épave ... Quelque chose navigue, en moi, comme une étrave, Un silence oublié en de mornes langueurs, Sillage, sur la mer, que les vagues enlacent Et content...

Lire la suite

En la mer, oublié

En la mer, oublié

Joseph Mallord William Turner, (1775-1851), A Disaster at Sea Le poème est un lieu d’ultime vérité. Intime m’y révèle en mon altérité Et si je viens à vous, qui me lirez peut-être, C’est comme un prisonnier derrière une fenêtre. Je ne sais que décrire,...

Lire la suite

Aux portées du néant

Aux portées du néant

Ilia Iefimovitch Repine (1844-1930), Les Bateliers de la Volga Comme un enfant perdu dans la quête du temps, Dont le regard sérieux interroge l’instant, Dans le remord ardent de notre infanticide, Nous allons, sans livrée, où la voile décide. La nef de...

Lire la suite

Chasse-marée

Chasse-marée

Mon armada de mots, au port de mon angoisse,Lève l’ancre, céans, frise où la mer se froisse,À l’encan de ma vie, quotidienne imposture,Errance aux vents épars, tresses en sa mature. Mes voiles, songeries, mon pavois d’infortune,Du beaupré qui frémit jusques...

Lire la suite

Au port de notre angoisse

Au port de notre angoisse

Théodore Gudin (1802-1880), vue marine, clair de lune J’avais suivi votre ombre, un soir, à la dérive, – On s’attache parfois à une ombre qui passe, Passager dérisoire, entravé par la nuit, Au songe inabouti de ce voyage étrange. Aux marges de l’oubli...

Lire la suite

À une jeune voile

À une jeune voile

Joseph Mallord William Turner, le "Sol di Venezia", 1843 C’est un jeune garçon, à peine adolescent, Frimeur et petit mec perdu en ses vêtures, Hâbleur et sûr de lui, malgré son air gracile, Homoncule blasé qui ordonne son monde. La jeunesse est un don...

Lire la suite

<< < 1 2 3 > >>