129 articles avec le temps

Cabbale

Cabbale

Angelika Kauffmann (1741-1807) Portrait d'une dame en vestale1780 On accouche de soi, un peu, chaque matin Mais le soir nous défait ; quand s’ordonne la nuit On cache la déroute où chaque jour l’on fuit Cet étranger qui passe en un ciel sans destin. Intervalle,...

Lire la suite

L’heure est leurrée

L’heure est leurrée

" ... Et elles se sont décrochées, / Ni une ni deux, on filé ..." L’horloge est toute éberluée : Ses aiguilles se sont tirées ! Elles ont profité — bien fait, Que le garçon un peu distrait Qui remontait, ( quelle corvée ! ) Cette relique, antiquité, Avait...

Lire la suite

En l’horizon distant

En l’horizon distant

... je rassemble, débris, Celui qu’hier je fus, et qui s’est dispersé ... Au renouveau épars que le matin m’apporte, Je cherche à renouer les fils de ma mémoire ; Dans ma chambre d’ego, je rassemble, débris, Celui qu’hier je fus, et qui s’est dispersé....

Lire la suite

Miroir des âges

Miroir des âges

Pablo Picasso, (1881-1973), fille devant un miroir, 1902, détail On ne sait pas que l’on grandit, C’est le miroir qui nous le dit. Mais, peu à peu, sous notre veille, Et dedans la malle aux merveilles, Les habits deviennent petits. Nos bras, nos jambes,...

Lire la suite

Chasse Goupille

Chasse Goupille

... Chaque jour nous allons porter notre estampille au lendemain menteur qui nous tient en sa vrille ... Je ne sais d’autres voies que celle où je reviens Passager d’habitude aux mornes quotidiens, Vague en la vague, vaque aux marées sans retour Qui dessinent...

Lire la suite

Tant de fois tombé

Tant de fois tombé

... Nihil, non avenu, atone et presque informe ... seul devant l’inconnu et prisonnier du temps ... Et voici que je pousse un peu plus loin ma peine,C’est un effort de plus en la rive concrète.Combien de jours, déjà, de ma détresse ont fuit,Combien de...

Lire la suite

Insane dictateur

Insane dictateur

Charles Spencer Chaplin (1889-1977), Le Dictateur L’avenir est un peuple, il est souvent floué, Il n’est de république aux arcanes du temps, Mais un tyran cyclique aux arrêts sans appel, Qui sans cesse avilit et leste nos avoirs. Ne reste que le champ...

Lire la suite

Hyène

Hyène

... Puis notre pauvre cœur, condamné aux morsures du temps, hyène affamée qui rit de nos blessures ... J’espère bien qu’un jour l’éternité me garde, Lorsque j’aurais rendu mon souffle, le dernier ; J’espère bien jamais ne retourner céans : Ce réel est...

Lire la suite

Dérupe

Dérupe

... Le vieillard un jour le comprend, quand la pente devient dérupe ... 1. Quoique n’étant pas ambidextre, Hier j’avais plus de demain, Le temps qui me prend par la main Me prive de séjour terrestre. Certes, mais il met davantage De passé dans mon escarcelle…...

Lire la suite

Débile Atlas

Débile Atlas

... Tel un débile Atlas juché aux firmaments, je brûlais une étoile au bout d’un vil flambeau ... Au modeste ciboire où s’étanchais ma source Je soutirais, jadis, du vin comme de l’eau, Versant jusqu’à plus soif le jus de mes sarments Pour désaltérer...

Lire la suite

À l’ancre ronde

À l’ancre ronde

... Pour oublier que le temps meurt ... C’est la danse que j’ai perdue, L’élan subtil au geste sûr, Et le rythme, accordé au monde Où s’exhalait la joie en la pure seconde. Il ne me reste ici que la simple faconde, Le verve nue à l’ancre ronde ; Ainsi,...

Lire la suite

Jardin nocturne

Jardin nocturne

... Je suis cet impétrant dans le jardin nocturne qui dédie son oracle aux orées à venir ... 1. Un peu de temps donné, une ombre en la seconde, Fraction d’éternité d’une simple faconde, Et quelque chose vibre en nous comme un écho, Une réminiscence, une...

Lire la suite

À l’onde et à l’abîme

À l’onde et à l’abîme

Thomas Moran (1837-1926), Moonlit Shipwreck At Sea, détail La rame sur ses rails, en son vagissement, Rapide, exaspérée, suit la course du temps ; Avant, toujours avant, comme un entêtement, J’étais, je suis, serai vivant, et pour longtemps. Au quotidien,...

Lire la suite

Nef des songes

Nef des songes

Jheronimus van Aken dit Jérôme Bosch ( v.1450-v.1516), la nef des fous, détail Il n’y a pas d’avant, il n’y a pas d’après, Tout n’est qu’en le présent dont nos cœurs sont diaprés ; Les marchands de passé, les marchands de futur Sont des bonimenteurs qui...

Lire la suite

Murs du temps

Murs du temps

... Il faut entrer en résistance, défier le roquet qui nous mord et se briser aux murs du temps... Il faut entrer en résistance, À chaque heure, en chaque minute, Vivre est cet écueil, au néant, Battu sans cesse d'un brisant. On n'existe qu'en s'opposant...

Lire la suite

Où s’échappent nos lendemains

Où s’échappent nos lendemains

... Retenant le sable en nos mains où s’échappent nos lendemains ... Vivre, en ces plates transhumances Où recommencent nos cadences, Religion de nos horizons, Relique aux cliques de nos noms. Ainsi va-t-on de place en place, Où se délave notre espace,...

Lire la suite

Triste sire

Triste sire

... Poète à petite semaine je creuse mon terrier dans l’espace et le temps ... Je suis poète des dimanches, Des lundis et mardis, de tous les autres jours ; Poète suis, à courtes manches, Où ma verve et mon verbe se parent toujours. Poète à petite semaine...

Lire la suite

Contrefort de l’absence

Contrefort de l’absence

Aquarelle d'Albert Hartweg, "Les rochers de St Guénolé 1", détail Mais s’il me reste un peu de temps, Si ma chandelle, consumée, Jette au hasard ses derniers feux ; Flammèche suis, parmi les gueux, Ma geste, vite résumée N’y saurait luire encor longtemps....

Lire la suite

En ce verbe obsolète

En ce verbe obsolète

Katsushika Hokusai, (1760-1849), Soir de pluie à Karasaki, détail Je suis venu ici au défaut d’un vain songe, Ah, qu’il me soit donné, ce verbe où me déploie, Seul, en mon vol natif et sans exubérance, Mais pour la simple joie de vivre et d’exister. J’étais,...

Lire la suite

En l’acmé du possible

En l’acmé du possible

Photo Matthieu Dupont Parmi les fluides, fluide en l’instant qui me tientMe porte et, tout entier, me songe et me contient,Immobile je suis au milieu de mes peurs,Onde en ce corps étreint de ses émois trompeurs. Et, vacillant objet que la conscience anime,Roc...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>