126 articles avec enfance

L’Indien

L’Indien

... Et vous trouverez à Bombay / L’Indien qui a laissé tomber ... C’était un p’tit Indien des IndesIl rêvait tout haut d’Amérique.Est-ce du Nord, est-ce du Sud,Les Appalaches ou bien les Andes ? Hélas il n’avait pas appris,Dans son jeune âge, vain loustic,Ses...

Lire la suite

Etats d’âme du clown

Etats d’âme du clown

Honoré Daumier (1808-1879), Clown jouant du tambour, détail Un clown à le droit d’être tristeMais seulement s’il n’est en piste :Dans le cercle où s’en va l’artisteIl ne faut pas qu’il se désiste. Mais quand la lumière, les bruits,La foule des enfants,...

Lire la suite

Crête

Crête

... Elle pousse, s’élève et grimpe vers la crête ... Il faut beaucoup de joie pour que naisse un enfant. L’amour est matériau ultime de la vie, Il sourd de nos désirs et le plaisir d’aimer Fait naître de la chair la chair des nouveaux-né. Mais ce corps...

Lire la suite

L’enfant au cerf-volant

L’enfant au cerf-volant

... Qui fait danser un cerf-volant ?... On voit souvent que, sous le ventAvant, s’avancent cerfs-volantsSavants, bravant, dans le levant, L’enfance à l’âme s’élevant.Qui fait danser un cerf-volant ?Est-ce le vent ou bien l’enfant Lorsqu’il s’élance en...

Lire la suite

Décompte

Décompte

William Carrick (1827-1878) Le marchand de boulier, détail Nain de Troie,Quatre saints sis à Sète,Huître, nœud, feu,Dis, on se pousse ? Nonces : douze. Édit, neuf fuites,Cette scies,Ceints qu’adroits d’eux : Un héros mars 2006 Abonnez-vous ! Il ne vous...

Lire la suite

Les syllabes

Les syllabes

Année scolaire 1965-66, école Emile Zola, rue René Viviani à Montluçon, mon livre de lecture... L’odeur est un puissant ressort à la mémoire.Souvent nous retrouvons l’instant, enfoui, secret,Qui nous rend l’émotion de la petite enfanceLorsque, au-delà...

Lire la suite

D’un versant l’autre

D’un versant l’autre

... Amer, je porte en moi ce versant d'un passé / Que ne peut refleurir que de nos vaines ivraies ... Lorsque j'étais là-bas, je voulais être ici,Loin des plaines bleuies de ma naïve enfance.La vieillesse semblait, à mes yeux nouveaux nésUne profondeur...

Lire la suite

À toutes nos enfances

À toutes nos enfances

... La trace en nous, blessée, de toutes nos enfances ... Au plus profond, toujours, de cette tourbe blondeCreuser, sans départir, en la presse du monde,Et chercher un recoin où parle le silencePour décrier l’écho de la molle abstinence. Et reprendre...

Lire la suite

À la p’tite semaine

À la p’tite semaine

Un calendrier, dans l’ancienne Egypte, il y a près de 5000 ans, dans le temple de Karnak, à Louxor S’amène, amène,Ma semaine… À l’un, dis-je à lundi ? À l' amarre à mardi, À la mer que redit mercrediSi je dis à jeudi, Que vendre, dit, vendredi ?Ah, ça,...

Lire la suite

Connivence

Connivence

Domenico Ghirlandaio (1448-1494), Vieil homme et enfant, détail L’enfance est un poème élevé vers le soir,Une réminiscence en l’âme qui s’émeutQuand l’or du crépuscule fuit dans l’air volage. La connivence vient au deux bords de notre âgeFleurir en la...

Lire la suite

Racines de l’exil

Racines de l’exil

... Je songe à tout cela devant ton corps gracile, / Enfant qui vient de naître et rit dans ton berceau ... 1. Le petit enfant dort et c’est une corolle,Frais pétales, jonchée dans son petit lit blanc,Murmures dans l’orée qu’il peuple me comblant,Son...

Lire la suite

Quarantaines

Quarantaines

... J’aimerai tant connaître, encor, l’aimable joute, / Et le tendre babil de l’oiseau roucouleur ... Un peu plus loin, là-bas, de verts enfants discutent.Je n’entends pas les mots mais le chant de leur voix,Leurs accents, leurs éclats. Cela monte, descend,C’est...

Lire la suite

Alla breve

Alla breve

... Tantôt, promesse dans nos bras, / Elle babille sur nos pas ... L’enfance longue est pourtant brève,Immense à l’heure de l’aurore,Du néant le cœur approchantElle est infime au soir couchant. Tantôt, promesse dans nos bras,Elle babille sur nos pas,Innocence,...

Lire la suite

Galopins

Galopins

... Lors ils s’en vont en galopant / Jours après jours, à jour durant ... Pourquoi donc les petits enfantsVont-ils toujours, toujours sautant ? Cabriolant à cloche pied, riant, courant,Tant va la vie, le jour durant ? Pourquoi tant de grimaces,De pitreries,...

Lire la suite

Château de mots

Château de mots

Le château de Murol, dans le Puy-de-Dôme Le prince d’Utopie A perdu son pays… Errant, destitué, Il ne sait où aller Et son trône, sans lui, S’ennuie. Triste, désemparé, Absurdement sevré, Tout désarticulé, Seul, on l’a vu causer : Il comptait sur ses...

Lire la suite

Petits chose

Petits chose

Antonio Mancini (1852-1930), « Le pauvre écolier », détail " C'est une vérité, je fus la mauvaise étoile de mes parents... " Alphonse Daudet, " Le petit chose " Dans la maison, à petit bruit,Seule une porte, parfois, grince :L’enfance même, ici, s’ennuieFille...

Lire la suite

Terre cuite

Terre cuite

Henri-Théophile Bouillon (1864-1934) Petit buste de Saint Jean Baptiste enfant, détail Ne pas laisser mourir l’enfant qu’on porte, soie ;En la retraite intime ultime et seule voieQui s’entrouvre en nos cœurs, murmure sur la seille,Ruisselante dans l’heure...

Lire la suite

Balancelles

Balancelles

... Leurs pieds légers s’y mêlent, / Leurs gambettes décollent : / Telles sont les oiselles... Les fillettes frivolesVolent aux balancellesOù leurs boucles s’envolentOboles dans le ciel. C’est là qu’après l’écoleRouges robes d’icellesEn folles farandolesFrôlent...

Lire la suite

Crapule

Crapule

Honoré Daumier(1808-1879), lithographie, "Professeurs et moutards 1846", détail La colère en mon cœur agite sa tempête ;À ma lèvre, un rictus, mordant la commissure,Plisse ma bouche amère et mon sourcil froncé,Portant à l’enfant blond, englué dans son...

Lire la suite

Bougre d’âne !

Bougre d’âne !

« Et celui là ? » « Sais pas… », « Deux Colles !» « Il est tard… », Disait Léotard ;« Otez ce thé ! », Disait Lyautey ;« Ma clé, mon seau ! » : C’est Clémenceau. En somme, il reste des grands hommes,Lorsque l’histoire perd la mémoireAux leçons de nos...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 > >>