142 articles avec citoyen

Engeance courtisane

Engeance courtisane

Le microcosme relié au macroscosme, selon l’humaniste Robert Fludd, (1574-1637) Un voyage de plus aux trames quotidiennes, Trajet sans conséquence en ce morne séjour, Prison du temps, meule grégaire, vaste pressoir Où, de fruits sans passion, amers, nous...

Lire la suite

Hooligan

Hooligan

... Cataracte sans but en ses sanglants verseaux ... Il parle comme on bave en fourbissant l’horreur,Dans sa bouche le fort est être supérieur ;Il aime les drapeaux et salut l’oriflammeEn défilant, hargneux sous son crâne de peau. De la haine primale...

Lire la suite

Armures du faire

Armures du faire

... Les marchands sont sans âme en l’armure du faire / Qui trempent un carcan de béton et de fer ... On se paye de mots dans le peuple de l’hommeCachant la vérité par ce qui la dénommeEt qu’on vide de sens à force de compter.La machine à penser dit son...

Lire la suite

Digne fut l’ouvrier

Digne fut l’ouvrier

Adolph Friedrich Erdmann von Menzel (1815-1905), La Forge, Cyclopes modernes, 1875, (détail) Je regarde la pluie tomber sur nos perrons,Mouiller la pierre grise usée par l’érosion ;Nos pas, milliers de fois, l’un à l’autre ajoutésImperceptiblement mordant...

Lire la suite

Ghettos

Ghettos

... Écoute enfin la voix des barbares instances, / Le cri des profondeurs de l'humain méprisé ... 1. Écoute ces muets qui parlent en silence,Emmurés dans leurs vies par le fer des névroses :Ils discourent en eux sans cesser de se taire. Anonyme légion...

Lire la suite

Guide d’extase

Guide d’extase

Avec l’aimable autorisation de Philippe Aujames, auteur de l’aquarelles « Les marcheurs » Et puis la vie prendra sa part,Nous en irons sur nos chemins,Aveugles, nus, pourtant confiants,Habités d’une étrange fête. Et vivre sera notre faîte,Nos jeunes songes...

Lire la suite

Zélotes

Zélotes

Simon le zélote, ici représenté tenant une scie, laquelle, selon la légende, présida à son supplice La parole nous ment et le passé nous nuit,La pensée va et vient entre ces deux aimants,Nous n’espérons jamais qu’en la répétition,Figeant nos lendemains...

Lire la suite

La colère

La colère

Gustave Courbet (1819-1877), L'homme désespéré, détail Ce monde est un mensonge emballé à grands fraisDe vains colifichets plaqués d’or et d’esbroufes ;Ceux qui ont le micro travestissent leurs motsQui vont à contrario tant leur geste est obscène. Tout...

Lire la suite

Obséquieuses franges

Obséquieuses franges

... Dans le piège du croire il est un seuil livide / Et l’anathème nait d’obséquieuses franges ... Ce que nous dit la haine en ses chemins étrangesN’est d’aucune leçon et n’inspire que vide,Mort est son affidée, meurtre en sa gibecière. L’homme à lui...

Lire la suite

Gavroche

Gavroche

Victor Hugo (1802-1885), Gavroche rêveur Le monde ronfle, au loin, dans ses bruits de moteurs,On dirait une bête au repos, malfaisante,Elle attend notre vie pour la broyer tantôtDans sa griffe de fer ou d’acier dévorant. Comme une proie scintille au bec...

Lire la suite

Fausse monnaie

Fausse monnaie

... Et, de vains quolibets, clinquantes certitudes, Je bats fausse monnaie quand vous vous tenez cois ... J’ai beaucoup voyagé, il m’en revient parfois…C’était en d’autres vies, jadis, et latitudes ;J'ai connu tous les us autant que la coutume,Mon âme...

Lire la suite

Gorgone

Gorgone

... Le mal te veut réduire à ta propre personne ... Relève toi, l’ami, cesse enfin de gémir,Sous le marteau l’enclume au désespoir résonneEt tu es l’entre deux, promis à la matière. Recherche encore en toi ce qu’il est de lumière,Le mal te veut réduire...

Lire la suite

Yorik

Yorik

Frans Hals (vers 1580-1666) Jeune homme tenant un crâne, détail J’ai été ce néant habité d’imposture,Ce rêve de grandeur aux postures ineptes,Et ce désir ardent, proclamé sous la nue,Pour vaincre de l’ennui les consoles vulgaires. Puis je me suis mêlé...

Lire la suite

Implorant la matière

Implorant la matière

Sigurd Swane (1879-1973), Portrait d'Andreas, détail Le petit enfant geint, capricieusement râle,Son cri emplit l’espace et creuse la pensée,Ornière en la fatigue où nos âmes se ploient,Vers la fin de journée, en houles délétères. Corps, vaguement troussés...

Lire la suite

Commodus Augustus

Commodus Augustus

Lucius Aelius Aurelius Commodus Augustus, empereur romain qui régna de 180 à 192 Commode n’était point commode,Car en son temps c’était la mode,À Rome, empire où se corrodeMême le colosse de Rhodes. L’empire empire et d’empereursEn empereurs, signe d’erreur,Décline...

Lire la suite

Lève-toi, il est temps

Lève-toi, il est temps

... Même maître toujours et toujours même proie, / Asservir est le jeu du pillard libéral ... Il n’est pas d’épopée dans ce siècle sans but,Rien que se propager dans une morne absence ;N’exister, passager de sa propre habitude,Que telle une chair creuse...

Lire la suite

Noël de guerre

Noël de guerre

... Paix sur terre, dit-on, quand partout va la guerre ... Touchant comme un Jésus ce grand petit garçon S’est endormi, tantôt, en l’église indolente, Sur la banquette brune. Il dort, sans doute il rêve, Silencieux amour au regard d’une mère. Il est passé...

Lire la suite

Factions

Factions

... Voici ces hordes noires, déshumanisées ... Il est des clans, partout, qui se forment toujours Au gré de l’intérêt et des factions jalouses. Les sagesses sont folles en la raison d’état Qui bat le vain tambour de la guerre cruelle Émondant ses soldats...

Lire la suite

Moïsme

Moïsme

... Bouffer, / Béer, / Baiser, / Bailler ... Le jeu du « je » Est un jeu populaire. Il se joue à plusieurs. Il s’agit de couper la parole à autrui, Dans un cénacle d’’imbécile, Et de dire Le plus souvent « Moi je... » Suivi d’une phrase dont le contenu...

Lire la suite

Parloir de la mort

Parloir de la mort

... Allez dire la poésie / Cette vérité révélée, / Addiction à la liberté ! ... Il faut lire la poésie. La respirer, la parler, la déclamerTout le temps, par tous les temps, De toute urgence ! Pour ne pas oublier qu’elle est là,Si douce, si proche, accessible,Offerte...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>