192 articles avec calembours

Elytre et litre

Elytre et litre

... Et limaçons à Lima sont, car moucherons les moucheront ... Est-ce que les tiques Sont squelettiques ? Et l’araignée, Elle, à régner, S’en soucie-t-elle Sans coccinelle ? Le scarabée Laisse, car abbé, Courte prière Aux courtilières ! Et limaçons À...

Lire la suite

Au sinistre faquin

Au sinistre faquin

... Qu’as-tu fait de ton rire, où ton bonheur, jadis, dupait le noir corbeau, que tu bafouais, ainsi ... Tu n’es pas gai, l’ami. Si ta rime est loquace, Ton verbe, plein de rides, fleure le tombeau. Où sont tes arguties et tous ces à peu près, Jeux de...

Lire la suite

N’y vit dix vies ici

N’y vit dix vies ici

Je suis venu, J’ai vu, Des recrues, Les vains crus. Qu’ai-je cru De ces crues, Des revues De ces vues ? Rien de plus Las, perclus, Et reclus Que des songes inclus, Des mensonges ardus Et des rires perdus. février 2014

Lire la suite

Verbe gruge

Verbe gruge

L’oiseau de nuit Cherche un refuge, Encrier où crier. Et sa danse commence, Sérénade ou bien stance, Mélopée sans cadence. La parole, ancre, y est : Verbe gruge Moire d’ennui. mars 2014

Lire la suite

L’île aux sophistes

L’île aux sophistes

Raffaello Sanzio, dit Raphaël (1483 -1520), L'école d'Athènes, détail C’est à Athènes Démosthène Qu’est la litote d’Aristote, Là où se fane Aristophane Et où radote L’Hérodote. Encore au socle De Sophocle, Esope, affable, ah, Fabula, Et l’Alexandre, un...

Lire la suite

Ta dague et ton gadin

Ta dague et ton gadin

Ta décade à deux sous, Un soin, poète, poète, Toi qui n’aime à toper À l’onomatopée ; Trop d’hallali Hélas, là, l’aire, T’as ta dague en dessous Et pomme paume empaume. Mâche un machin, Pullule un bide en ce bidule, Tâte un tas de gadins. Drôle est là...

Lire la suite

Hallucinés

Hallucinés

Bénédicte Vandewattyne, hallucination, http://ben.vandewattyne.free.fr/ Thermes innées, Terres minées Sont terminées. Terne minet Mène au ciné Enracinés, Clercs avinés, L'air ravinés, Hallucinés. février 2014

Lire la suite

Des doublets dédoublés

Des doublets dédoublés

Déballez des balais. Des balles, des bas laids : Il faut avoir un verre à soi Disait le ver à soie. Ainsi désole, aux rythmes, Les rimes holorimes, Aphone ou homophone La faune à l’homme aux faunes. En double et adoubé Les roubles des doux, blets, Dédoublent...

Lire la suite

Ter

Ter

Comment ? Taire Le commentaire Et qu’on m’enterre ? Et comment faire ? Cela m’atterre En somme, austère, Môme s’en sert Un moment, serf Des mots sincères. Echos, Mystères, Au commis, stères, Ce mime enserre. septembre 2012

Lire la suite

Droite cours

Droite cours

Droite, parfois, ma rime courte, Court à ma droite : accords j’écourte, On dit qu’à droite, en une cour Mon aïeul on trouva, un jour. Légende des enfants trouvés, Perdus, marris et réprouvés, De ma lignée suis résigné, J’en suis rejeton désigné. Pour...

Lire la suite

Chat-huant

Chat-huant

Poussant des cris perçants, Est-ce le chat persan ? Chahutant sa hutte en Chantant, chat huant ? Est-ce chasse marées, Amarré, chamarré, En beauté, saboté, Ou bien le chat botté ? Ce chat, môme, aux ormeaux, Ah, ça, n’est-ce un chameau ? Pour clore ce...

Lire la suite

Ballade des chiffres

Ballade des chiffres

Pas un, dans l’Ain Mais deux à Dreux ; Etroits, à Troyes Et quatre à Castres ; Pas ceints, à Saintes, Sis au Sancy, Esthète à Sète L’ennui nous suit A Bourganeuf. Braves à Brive, Et pour finir, Hier à Hyères Partîmes, dix, Et pour Cadix. octobre 2010

Lire la suite

Où culmine ma frime

Où culmine ma frime

Refuse avec dédain, poète un calembour, Sévérité, c’est vérité ; sérieux sert Au agapes du vers refuge en ton désert, Et contre paix, échange opale en bourg. Ah cette engeance en toi trame son vain discours, Qu’est-ce ? Tes pas, de ces appâts et de sornettes...

Lire la suite

Quand Dino sort

Quand Dino sort

Ondine, on sort chez Dinosaures ! Les Dinos dînent au Zoo… Mais qu’en dit le Dimétrodon ? Qu’il fait dix mètres, maître, donc ? Ou qu’au métro il fit un don Le don redondant d’un dindon ? En tirant le Tyrannosaure Au top, dit le Tricératops, Cette gosse...

Lire la suite

Komodo

Komodo

L'oeil du dragon de Komodo Commode, dort un commodore À Côme, Andorre, où dore un cône, Icône d’or, au Komodo Qu’on nomme au dos des oxymores. Le monôme ado des Comores Commet le môme au kimono, Monod m’honore en cette faune, C’est qui Monod ? C’est Théodore....

Lire la suite

Dés en bulles

Dés en bulles

Faudrait l’aider, là, ce laid dé Dessous son dais, si décidé. C’est des scies d’haies, des six dadais Mandés déçus, si concédés Deux des cids et ci décédés Cessez dédits, c’est dit, cédés. Ici Médée mit ses idées Aussi ses ides, excédés, Sondés, ces dés...

Lire la suite

L’âme allume, elle

L’âme allume, elle

À Liselotte Hamm et Jean-Marie Hummel Haute, la Liselotte aime lotte À l’échalote. Là son châle ôte Et l’échalas allécha l’hôte. Genre, maris, dit Jean-Marie, Elus, me hèlent gens marris, Lu, mêle agent, à l’amarre, rit. D’elle et de lui le duo scelle,...

Lire la suite

Corbeille de fruits

Corbeille de fruits

Giuseppe Arcimboldo (1527-1593), Tête à la corbeille de fruits La nana que tu es, Bonne poire muée, Me ramène sa fraise Et ma pomme en est aise. Sur le gâteau, cerise, Où ta pêche est de mise, Mi-figue mi raisin Oh, range ton pépin. En ma passion, sans...

Lire la suite

Roi Rémi, emmène et hop, p'tit peu

Roi Rémi, emmène et hop, p'tit peu

( Petit poème en miroir ) Je ne décolère pas, par l’écho des neiges ! Oulipo poli où je hasarde mes pas, Pâmé des arts, ah, rage ! Tulipe où tu lis poux. Pire, ça, ce dont est mec, mais qu’est donc ce sabir ? Ca je ne peux le dire, dit le pneu sage, Vers...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>