192 articles avec calembours

Icitte

Icitte

Marty Feldman (1934-1982) L’avis de cet affidavit Dévie là vite en son devis, Bistre la vitre, ainsi la mitre, De l’émir à miré le pitre. Fichtre ! Ce litre se délite Où l’élytre à viré la mite, Bigre, le bigle délimite La rive où le mime l’imite. Lisses,...

Lire la suite

Nasse maudite

Nasse maudite

... Ainsi la messe est dite / Aussi l’âme s’édite ... De son fidèle iteDans sa fidélité,La morne nonne,Sonne, annone ; Promesse d’une messeQui ne cesse à confesse,La bonne diction,De sa bénédiction. Sans que tousseUn sanctusSans que trousse,— Sans qu’eux...

Lire la suite

Qui lissa Mélissa ?

Qui lissa Mélissa ?

... Même Norbert, / Au pair, / N’opère ... Pippa Ne pipa Pas ; Beppo N’oppo- sa mot ; Tintin Déteint De teint ; Mouloud N’en boude L’oud ; Même Norbert, Au pair, N’opère. Mais qui ça Là, lissa Mélissa ? avril 2016

Lire la suite

Pris hier

Pris hier

Dessin de Joaquín Salvador LavadoTejón, dit QUINO né en 1932 en Argentine Gloire, adieu ! Opérés d’office Et au prix d’essaim, brillez, burnous ! J’avoue calamars, riz, pâtés, nos terrines : Qui enlève nos pêches et les émonde ? Qui riait, qui riait et...

Lire la suite

L’estran

L’estran

... Lettres en râlant du hêtre allant, l’estran nageant, sage, au Latran ... L’étrange élan de l’angélus Être, ange élu, le ranges-tu ? Lettres en râlant du hêtre allant, L’estran nageant, sage, au Latran. Oh, rage, outrance où tance tant À ce forage...

Lire la suite

Maths approchées

Maths approchées

Albert Einstein, 14 mars 1879 à Ulm, Wurtemberg, 18 avril 1955 à Princeton, Etats Unis Quand A6=AT, Par MR² Est ABC. 6² Lippe ôtée n’use À l’enclos droit. Eux, legs, Ah, l’aiment Ces deux. novembre 2015

Lire la suite

Boggies bug

Boggies bug

... Ah, rage ! Oh, léthargie ! Du bug, ouh ! Qu’on rougit ... Le bug à la bougie Qui beuglait ses boggies, Q’on bu au bouge où gît Sa muse, bouge aussi. Sa buse ici agit, Dans sa cambuse aigrie Et crie quand la magie Qu’on use s’assagit. Mais le sage...

Lire la suite

Hippo poli

Hippo poli

... L’hippo poli polit sa flamme ... Si s’allie à l’hippopotame. Ali, sa lippe à lui s’entame, L’hippo poli polit sa flamme. Le crocodile, addict, accro, Odile en dit « c’est un escroc : Du codicille on fit accroc ! » Cet affreux six ici s’agrafe On en...

Lire la suite

Rancé

Rancé

Armand Jean Le Bouthillier de Rancé peint de mémoire par Hyacinthe Rigaud (1659-1743) Depuis Le puits Du Puy, Je veux L’aveu Du vœu. J’avais, Salve, L’ave Mais l’ite Délité S’alitait. Ainsi J’en suis Ranci ; Disait, Sensé, Rancé. octobre 2015

Lire la suite

P’tite analyse

P’tite analyse

... Aux lits des petits font dodo Sigmund Freud et sa libido ... Dedans Vienne à la belle époque En étudiant les hystériques, Sigmund, cynique et fort en Thèbes Devint devin à son divan. Œdipe était un drôle de type De Laïus il cassa la pipe Et sa Jocaste...

Lire la suite

Ces vers lents à l’envers

Ces vers lents à l’envers

C'est renversant ! Chez les aborigènes on gêna, dès l’abord. Chez les catéchumènes on mène à quatre écus, Et ces énergumènes énumèrent les grumes. C’est là qu’à l’acacia, hélas, scia le cassis. Homme, se meut l’émeu si s’immole le môle, Carissimi s’y...

Lire la suite

Égérie des cirés

Égérie des cirés

... Ceci, récits serrés, si t’es Resté en ces cirés ... La nécessité de l’ânesse Est citée à l’année où naissent, En ces cités, ces cécités. C’est situé chez ces six, récités, Qui cessent aussi ressuscités : Ceci, récits serrés, si t’es Resté en ces cirés,...

Lire la suite

Quand l’étoile se flingue

Quand l’étoile se flingue

... Où l’outarde m’en dit, si l’effendi se farde on tarde à l’incendie ... Je réponds à la pelle À l’appel du répons, Dont le renom d’icelle À la selle, crénom, Mendie à l’incartade Où l’outarde m’en dit : Si l’effendi se farde On tarde à l’incendie....

Lire la suite

Rimes riches

Rimes riches

... Un six aussi silence héla, sise au sosies l’an rêche appât ... Alice est lisse et lasse, hélas : Ah, l’hisse hélice et lacé l’as. Salace cela s’élança là : Ca, la seule, à Ceylan sala. Ainsi ceci si lent cella : Un six aussi silence héla. Sise aux...

Lire la suite

La rime à régir

La rime à régir

... Livides lipides, la graisse m’agresse ... ( ou le régime à rire ) Le régime m’a régit : c’est raie, gym. J’irai, mis À la diète, tiède, tiède... Privations en privé, Programme sans trop d’grammes, et maigrir sans m’aigrir. Mais, sans frire, passant,...

Lire la suite

À double écho

À double écho

... Mirliton, simple fifrelin, nul rimailleur n’est orphelin ... Mon enfance, un jour, jeta l’ancre, L’adolescent acheta l’encre, Depuis lors je dine à toute heure Aux champs de mon ordinateur. La muse en moi n’est pas sérieuse, Elle n’est pas coincée,...

Lire la suite

Un pape ôté

Un pape ôté

Honoré Daumier (1808-1879), la nouvelle assomption, 1870, détail ( Pas potage mais pape otage ) Il papotait De papauté Le pape au thé ; La sape ôtée, Il sabotait Le chat botté De sa beauté En sabots, et L’escamotait. juillet 2015

Lire la suite

Que l’année neuve soit

Que l’année neuve soit

Appel de lumière, aquarelle d'Albert Hartweg Ainsi quoiqu’il en soit, Si la soie ne déçoit, Clinquante, au quant-à-soi, Que l’année neuve soit Bonne aux bonnes, aux nonnes, Aux benêts en couronnes ; Joyeuse jusqu’aux yeux Des gueuses et des gueux, Mais...

Lire la suite

Vers l’aine

Vers l’aine

Paul Verlaine, (1844-1896) Voici débris de pleurs, des deuils et des planches Et pivoine si moqueur, qui naît bas que pourvu, Vêle des sires épars avec veaux, demain tranche. Et cave au placebo l’amble pré sans choix d’où. Jarry m’est tout. Couve errant...

Lire la suite

Chant sornette

Chant sornette

Diego Velázquez (1599-1660), les trois musiciens, détail L’ananas Que la naine nie N’a d’anis Au nid des nanas. Là l’hala Où les hallalis Lient l’Allah Où n’alla le lit. L’âne à nerf Bon air inhala Où ceux là n’allèrent ; Mais la lie Mélanie cela Et seule,...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>