Prunelles embuées

Prunelles embuées

J'ai terminé le jour par une pirouette, Frotté le calembour contre ma langue muette, D'un sourire grimé ma secrète grimace Et chargé ma douleur en cette onde qui passe. Il n'en fut pas dupé, l'ami, à mon coté, Et son propre sourire, emberlificoté, Qui...

Lire la suite

Débordements

Débordements

... Pourquoi la nuit brille-t-elle pas ? ... Sur la mer il y a des étoiles, Qui brillent dans le ciel sans fin ; C’est des soleils au firmament Il y en a tant et tellement Pourquoi la nuit brille-t-elle pas ? Sous la mer il y des étoiles Des mérous et...

Lire la suite

Adresse

Adresse

... Ils entrouvriront mes mémoires dans le dessin que font ces moires ... 1. Mes enfants on peur de ces mots, Crainte du secret de mes maux, Et de cette détresse intime, Au chant secret de ma déprime. Pour eux, pourtant, j’écris ces vers, Prométhée en...

Lire la suite

Cordes

Cordes

Léonard de Vinci (1452-1519), Etude de mains, détail Dans le secret du jour où murmure un émoi, J’écoute mes amours sommeillant près de moi Et de ton sein confiant le souffle régulier, Où mon âme s’épanche à ton cœur singulier. Qu’il est doux ce désir...

Lire la suite

Parmi l'instant vermeil

Parmi l'instant vermeil

Gustave Caillebotte (1848-1894), Les rameurs Merci encore, ami, pour la conversation Et les belles idées que nous avons troussées Dans les gloses de l'heure, en sa libre jactance, Déjà évaporées parmi l'instant vermeil. Pour rebâtir, en toi, je trouve...

Lire la suite

Si rien n’est liesse

Si rien n’est liesse

Domenico Ghirlandaio (1449 1494), Vieil homme et enfant, détail Je suis atone, ce matin, Sans doute je n’écrirai pas, Ma veille ralentit mon pas Et mon cœur bat, las, incertain. Je retrouve la vieille ornière Où l’âme git, comme embourbée, Et je vais,...

Lire la suite

Ephémère printemps

Ephémère printemps

Jean Siméon Chardin (1699-1779), La Fillette au volant Je regardais jouer un petit enfançon.Il avait la hardiesse active de son âge,La maladresse, aussi, était de son sillageEt il cabotinait en prenant sa leçon. Son père lui montrait à tenir la raquetteMais...

Lire la suite

Haut fond

Haut fond

... Rien de plus qu’en cette onde, un instant s’agiter, sur l’aube d’une roue promise à chavirer ... En avant, calme et droit, songeuse sous la brise, Mon âme, vient saisir cette étrange corolle, Cette fleur insolente et douce parabole Dont ma proue se...

Lire la suite

Vieux matou

Vieux matou

... Je me sens comme un marbre effondré dans sa ruine ... Les enfants sont rentrés, je crois. La rue déserte Ne sonne plus soudain de rires où de pleurs, De ces drames puérils pour de vaines raisons, Qui font de leur chamaille un théâtre de cris. Plus...

Lire la suite

Intime blessure

Intime blessure

... Vivre n’est plus, alors, que recoudre une trame et recouvrir de pas ce qui fut notre trace ... La jeunesse insouciante chante en son printemps,La joie, le plus souvent, habite les cœurs neufs ;L’ivresse est un bonheur fugace mais prégnant,Il colore...

Lire la suite

Gruppetto

Gruppetto

... Où bêle l'art de l'Abélard que sa belle larde ... Le falsetto Qu'affolent ces taux, La baraque à La baraka ; Le baroque Au beau roque, La belle brise Qu'Abel, là, brise ; Où bêle l'art De l'Abélard Que sa belle larde ; Sous bonne garde, Se groupent,...

Lire la suite

In memoriam Aylan Kurdi

In memoriam Aylan Kurdi

... L’avenir face contre terre, le sable emplissant ses narines ... n’a plus pour abri qu’un cercueil ... La guerre a jeté sur les routes Les exilés, les sans patrie, Réfugiés de sombre misère, Noyés d’un rêve assassiné. Les enfants morts sur une grève,...

Lire la suite

Parmi les particules

Parmi les particules

... Polyphonie bavarde où vont les cœurs humains tels, au gazon, l’insecte obtus en son ouvrage... Cette bestiole obtuse passe d’un brin d’herbe À l’autre, et peu à peu, revient sur elle même En sa marche obstinée. L’espace se répète, Ainsi, en mille...

Lire la suite

Sûr de l’erreur

Sûr de l’erreur

... Puis voici qu’on prend un parti, sûr de l’erreur, sombre et maussade ... C’est quelque chose d’indistinct, Sentiment d’un vague tempo, Scrupule, écharde sous la peau, En nos mains le doute incertain. Et le corps gîte à l’immobile, Comme le mâtin en...

Lire la suite

Murs du temps

Murs du temps

... Il faut entrer en résistance, défier le roquet qui nous mord et se briser aux murs du temps... Il faut entrer en résistance, À chaque heure, en chaque minute, Vivre est cet écueil, au néant, Battu sans cesse d'un brisant. On n'existe qu'en s'opposant...

Lire la suite

Où s’échappent nos lendemains

Où s’échappent nos lendemains

... Retenant le sable en nos mains où s’échappent nos lendemains ... Vivre, en ces plates transhumances Où recommencent nos cadences, Religion de nos horizons, Relique aux cliques de nos noms. Ainsi va-t-on de place en place, Où se délave notre espace,...

Lire la suite

En nos déserts humains

En nos déserts humains

Víctor Lidio Jara Martínez (San Ignacio, 1932 - assassiné à Santiago, Chili, en 1973) S’il faut que je m’oublie dans la presse du monde,S’il faut que j’organise, en sa futile ronde,Un carnaval menteur de proses sans substancePour enfouir en mon âme une...

Lire la suite

Bornes d’infini

Bornes d’infini

... Dessous le ciel profond il n’est nul sacrifice, en nos marées se perdent ces humbles rumeurs ... Plus j’approche du terme et moins je m’en inquiète, Plus je sens ma dérive exhibée sous les nues Moins la route m’importe où la sente est tracée Mais...

Lire la suite

Triste sire

Triste sire

... Poète à petite semaine je creuse mon terrier dans l’espace et le temps ... Je suis poète des dimanches, Des lundis et mardis, de tous les autres jours ; Poète suis, à courtes manches, Où ma verve et mon verbe se parent toujours. Poète à petite semaine...

Lire la suite

Contrefort de l’absence

Contrefort de l’absence

Aquarelle d'Albert Hartweg, "Les rochers de St Guénolé 1", détail Mais s’il me reste un peu de temps, Si ma chandelle, consumée, Jette au hasard ses derniers feux ; Flammèche suis, parmi les gueux, Ma geste, vite résumée N’y saurait luire encor longtemps....

Lire la suite