Mouvement perpétuel

Mouvement perpétuel

Oeuvre de Maurits Cornelis Escher (1898-1972), détail Hommes sont d’un même tonneau, Quelle que soit couleur de peau De même chanvre, même écot, Où que se perde notre écho. Tribus, tributs, tribulations Sommes sommes en perditions, En nos sociétés, dissociés...

Lire la suite

Ineptie

Ineptie

Extrait du catalogue d'objets introuvables de Jacques Carelman, (1929-2012) En ce diverticule Recule l’inverti, Là où le crépuscule, Eculé, l’avertit. Il n’est de corpuscule En ces lieux divertis, Non plus que de cupule, Crédule, convertie. En l’onde...

Lire la suite

Continuons

Continuons

... La mort nous environne en sa livrée guerrière, vil cancer éternel de l’homme en sa fourrière ... En hommage à toutes les victimes du terrorisme aveugle Un cancer lentement ronge mon avenir, Je ne sais pas de moi ce qu’il va survenir. Je continue pourtant...

Lire la suite

Panthères et patères

Panthères et patères

... Et le soir dans leur lit, au moment de l’histoire, c’est une jungle, aussi, le lion et la panthère ... Y a des monstres, des fois, qui font même pas peur, Dinosaures pour rire et sauriens d’opérette, Racontars en costard de serpent sans sornette,...

Lire la suite

Charlette

Charlette

... Charlotte la belette seulette, dans sa hotte ... La hulotte en cachette Achète une culotte, La pleurote, à la fête, Empeste l’échalote. Charlotte la belette Seulette, dans sa hotte Mais pote des ablettes S’embête en sa roulotte. Complote la galette...

Lire la suite

Vil goujat

Vil goujat

... Les quatre roues motrices piaffent, le butor en son carrosse râle et klaxonne, rageur ... Ca ronfle, ça vrombit, ça pulse une musique : Monsieur plein de pognon s’épate dans sa caisse. Au feu rouge il attend, ulcéré par l’ennui, Derrière le biclou...

Lire la suite

Comme une plaie

Comme une plaie

Oeuvre de Vasily Vasilyevich Vereshchagin (1842-1904), détail hommage à tous les assassinés J’éprouve une creuse colère, En moi, rentrée, comme en prison, Une ombre en ma rive adultère, Lourde menace à l’horizon. Ainsi l’on peu tuer la grâce, L’esprit...

Lire la suite

Chaîne d'humanité

Chaîne d'humanité

Orgues Silbermann de la collégiale d'Arlesheim, Suisse Au pédalier de l'orgue, en basket, il jouait La toccata en ré du vieux Bach de Leipzig ; Talentueux jeune homme de vingt ans, à peine, Eternelle jouvence où musique renait. Sous les doigts du cantor,...

Lire la suite

Irrésolue

Irrésolue

Jean-Michel Folon (1934-2005), la main Ell’ répond toujours à coté : Il ne faut pas lui demander ; Même l’heure c’est un problème Car les aiguilles vont changer. Son âge, ell’ n’est jamais trop sûre, Le temps, ell’ met le nez dehors ; Le menu n’est pas...

Lire la suite

Mots et morsures

Mots et morsures

... Va ta ronde marionnettiste, paroles sont les feux follets, qui n’éclairent que nos regrets ... À Carol S. dont la parole a suscité ces mots Les mots sont des malentendus,Mots rapiécés, rabibochés,Semés comme des fleurs volagesEgarés aux seuils des...

Lire la suite

Bilan poétique

Bilan poétique

Honoré Daumier (1808-1879), « Amateur », 1861, détail Comment tant ai-je pu écrire ? Je suis au versant de l’année, Décembre, en l’ode surannée Sans retour s’en va se proscrire. Je me retourne sur ce seuil Sur le moment de le quitter, Mon verbe il me...

Lire la suite

La marotte d’un gueux

La marotte d’un gueux

... Je ne suis qu’un faiseur chétif et travaillé par une altérité de désirs surhumains ... J’écris, le plus souvent, comme sous la dictée, Ma plume court, alerte, et la rime se range, Sans même que j’y songe au bout du vers serein, Qui compte sans effort...

Lire la suite

À l’onde et à l’abîme

À l’onde et à l’abîme

Thomas Moran (1837-1926), Moonlit Shipwreck At Sea, détail La rame sur ses rails, en son vagissement, Rapide, exaspérée, suit la course du temps ; Avant, toujours avant, comme un entêtement, J’étais, je suis, serai vivant, et pour longtemps. Au quotidien,...

Lire la suite

En la nuit parvenue

En la nuit parvenue

... Même en la terre hostile un germe peut fleurir, transfigurer l’horreur en un chant de victoire... Les âmes fracassées, flétries, violées, battues Ne sont pas condamnées à l’étreinte du mal, Même en la terre hostile un germe peut fleurir, Transfigurer...

Lire la suite

Prosper Paltoquet

Prosper Paltoquet

Honoré Daumier (1808-1879), le ventre législatif, détail Péremptoire banquier, pérorant, sans savoir, Il discourt des loyers, des charges qu’on lui doit, Rentes, taxes, cautions et puis les à-valoir, Maudissant toute règle et dénigrant la loi. Mais servile,...

Lire la suite

Jadis en nostalgie

Jadis en nostalgie

... Et tel un petit roi, il toisait en la presse la foule, gens debouts qui enviaient sa finesse ... Dans le tram bondé, là, mince il s’était glissé Entre les deux dossiers ‒ Futé, le petit gars ! Assis en cet espace propice à l’enfance, Et tel un petit...

Lire la suite

Nef des songes

Nef des songes

Jheronimus van Aken dit Jérôme Bosch ( v.1450-v.1516), la nef des fous, détail Il n’y a pas d’avant, il n’y a pas d’après, Tout n’est qu’en le présent dont nos cœurs sont diaprés ; Les marchands de passé, les marchands de futur Sont des bonimenteurs qui...

Lire la suite

Phlogistique

Phlogistique

Copie romaine d'un portrait fictif d'Homère, vers 460 avant J.C. Des mots, encor, toujours, pour écorcher ma peine,Pour écorcer l’aubier de l’âme, phlogistique,Constante, dans l’éther, rêve cosmologique,Hypothèse de moi en quelque obscure veine. J’écoute...

Lire la suite

Couillon

Couillon

Dessin de Roland Topor (1938-1997), détail Pourquoi donc qu’ t’as voulu, couillon, casser ta pipe Sans rien dire à personne ? Eh, dis t’en avais marre Du bon jus de la treille et des fumets goûteux, Des filles sans vertu et d’ la douceur de l’ère ? Tu...

Lire la suite

Terres infertiles

Terres infertiles

... Comme terre infertile, en vain, ensemencée ... J’ai longtemps ignoré que le beau existait. J’étais muet alors, quand, touché par la grâce, Une émotion naissait en mon âme surprise Devant le clair matin, autant qu'en l’aube grise. Il n’y avait en moi,...

Lire la suite