Cantique à Caen

Cantique à Caen

Les illustrations décalées de Jean Jullien À papoter au Vatican, Vaticinant la papauté, Chapeauté mais pas claudiquant, Quel est le camp du pape ôté. Pas de potée en ce décan, Pas de cancans à rapporter, Au débotté le pélican Du toucan sait le rab au...

Lire la suite

Jacob le fit

Jacob le fit

Enluminure, Petrus Comestor, Bible historiale, 1372, Jacob avec l’ange, détail Le voilà qui revient, poisseux comme la nuit, Le voleur d’espérance. Il veut prendre ma vie Pour tracer sur ma lèvre, irréfragable pli, L’amertume en la moue, livrée d’un cœur...

Lire la suite

Vigueurs

Vigueurs

Pablo Picasso, (1881-1973), Couple, détail Nous nous sommes bercés d’une lueur profonde Aux rais de cette aurore montant de nos cœurs, Chavirés aux amours, enceintes mystérieuses. Nous avons cru, au jour, aux sommes impérieuses Qui levait en nos bras...

Lire la suite

Sous la tenture

Sous la tenture

Alexander Gerasimov (188-1963), Pluie d'été l'après-midi, détail Sur les croisées, feuilles et branches, À petit bruit le long du jour, L’averse vient tambouriner ; Sur la vitre, dégouliner. Elle fait de nous marinier, Appareillons ? − L’amarre y est…...

Lire la suite

Dévoyé sous le vent

Dévoyé sous le vent

... Cristal en vain semé au pas du paludier, / Ma récolte blanchit aux crêtes des salins ... Rien ne demeure plus de mes anciens désirs,Mes perverses extases, cy, vont se troublantTout sombre, tout s’incline ainsi que mon échine. En ma besace, hélas,...

Lire la suite

Orphée aux abysses

Orphée aux abysses

Le requin lutin (découvert en 1898) dans La fosse des Mariannes, -10 994 mètres L’eau est un autre monde, elle n’est que surface, On ne sait rien jamais des vastes profondeurs, Abyssales noirceurs hantées d’un monstre affreux Où l’humaine pensée récuse...

Lire la suite

Usurpateur

Usurpateur

... Et l’on se sent traqué par ce regard fâcheux / Dans l’inconfort de soi brusquement débusqué ... En ce corps avachi il est de l'assurance, Il conquiert, en l'espace, une place importune, Faraud, ce cuistre ardent, là, fort tranquillement, S'épate dans...

Lire la suite

En la physique nue

En la physique nue

Le Caravage, (1571-1610), La diseuse de bonne aventure, détail Ici sont advenus de vigoureux propos, Le vers, en cet estran, me laisse sans repos, Tant de choses en moi, vil chevet de la muse, Paraissent à ma voix qui m’est comme une intruse. J’étais...

Lire la suite

Hurlent les loups

Hurlent les loups

Représentation de la « Bête du Gévaudan », gravure du XVIIIe siècle De moi-même, le plus souvent, Je suis le mortel ennemi, Quand, vague sombre au mol ennui, Ma voile s’enivre de vent. Lorsqu’en l’esprit souffle un autant, Chaude haleine d’un sirocco,...

Lire la suite

Frayeurs passées

Frayeurs passées

... Le drap me cachera-t-il là / Des bêtes qui font leur tracas, / Des pattes qui traînent là-bas... Dedans la nuit il y des bruits Qui craquent, croquent sous mon lit… Et puis ça frotte et puis ça fuit, Ça gratte, trotte sous mon lit. Dedans le noir...

Lire la suite

Tout un poème

Tout un poème

... Il boursicote et il s’enflamme, / L’argent des autres le réclame, / Il en fait sa raison suprême ... C’est un bravache, un imbécile Mémoire, clause, codicille, Notaire de sa propre vie, Comptable de ses émotions. Car il se défie des passions, Il domestique...

Lire la suite

Séant

Séant

... Restons là, sur notre séant, / D’autres ont soin de cette énigme ... La télévision tue le temps Et nous en sommes l’holocauste, Goule qui mange nos instants Nous laissant seuls devant le poste. Face à ce brillant artifice Nous ne sommes plus que béance,...

Lire la suite

Bonheur est court sonnet

Bonheur est court sonnet

... Me rendras ma monnaie / Gamin si, fredonnée, / Ta risette donnée ... De mon petit sonnet, Roupie de sansonnet, M’en vient faire sonner Le son dessous ton nez. Leçon pour t’étonner Non pour t’emprisonner, Sourire, époumoner Ton ris, s’il veut tonner....

Lire la suite

 Impossible trophée

Impossible trophée

... Dans le silence amer où brûle ma question / Je butte à l’horizon absurde de la foi ... Un peu de cendres grises gisent telles plomb : Ce qui me reste d’elle en un coffret de bois, Celle qui est partie pour le pays des âmes. En cette urne, vestiges...

Lire la suite

Ébauche

Ébauche

Image extraite du film « Amadeus » de Miloš Forman (né en 1932), sorti en 1984 Nous saurons un beau jour, enfin, ce que nous fûmes, Aux seuils azuréens, quand se délacera Ce fil qui nous rattache à la terrestre écorce. On ne vit pas vraiment, on se laisse...

Lire la suite

Sonnet de l’adieu

Sonnet de l’adieu

Charlie Chaplin (1889-1977), image extraite du film « Les temps modernes », 1936 Il me reste un quart d’heure avant que de partir, Le temps de quelques mots tracés à l’aventure ; Douze syllabes fois quatorze lignes brèves, Pour t’écrire, l’ami, ce sonnet...

Lire la suite

Récital

Récital

... En ce duo, présence, des notes exhortées / Vibre l’écho bruissant des éternelles eaux ... C’est un cérémonial que l’instant exaspère, Une voie empruntée, pétale ou bien pistil, Corolle de mémoire exhumée des tombeaux Où la musique intente un espace...

Lire la suite

Scansion

Scansion

Johann Heinrich Füssli ou Henry Fuseli (1741-1825), autoportrait en faune, détail Je ne sais plus ce que j’en suais, Je ne suis plus ce que j’essaies Je n’essuie plus en ces excès. Jeunesse plut lorsque naissait. Jeûne est-ce plume connaissait, Foehn...

Lire la suite

Propos

Propos

« Bonjou d’bonjou », sacrait pépé Je le regardais, occupé À fendre un bois récalcitrant Jurant patois entre ses dents. On f’ra quèchos’ de toi, mon gars Si les petits cochons t’mangent pas… Et « Veune, veune » en haut du champ Criait bien fort ma grand-maman...

Lire la suite

Mirements

Mirements

Maurits Cornelis Escher (1898-1972), Main tenant une sphère réfléchissante, détail Nous sommes un jeu de miroir, Nous, hommes au « je » de mouroir, Et, déliquescent dans l’obscur, Que sont nos délits ? L’aube est sûre. Vagues, au joug des apparences,...

Lire la suite