Tuuti tummaistani

Tuuti tummaistani

Eugène Carrière, (1849-1906), L’enfant malade, détail Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018,je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceuxpubliés en mars 2014. Le choix de ce dernier...

Lire la suite

Demeure d’éternité

Demeure d’éternité

... Il est minuit passé deux heures, / Le sommeil fuit mon corps lassé, / L’avenir est notre passé ? ... Je suis la création du monde,Il n’existe que par mes yeuxSeul, mon regard lui donne formeMa peau résonne en sa faconde. Et ma mort l’anéantira,À l’autre...

Lire la suite

Le cadran solaire

Le cadran solaire

... Au gré du temps qu’il fait, le temps s’est arrêté ... Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018,je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceuxpubliés en mars 2014. Le choix de ce dernier...

Lire la suite

Immensités froides

Immensités froides

Georges de La Tour (1593-1652 à Lunéville) La rixe des musiciens, détail Ah, s’il m’était donné l’extravagant pouvoir,De tout recommencer ; remettre sur la table,Ou mettre le couvert à nouveau, pour la vie,Oui, certes, je voudrai me consacrer aux arts....

Lire la suite

La parabole des aveugles

La parabole des aveugles

La Parabole des aveugles, de Pieter Bruegel l'Ancien, peinte en 1568, un an avant sa mort Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceux publiés...

Lire la suite

Sombre Judas

Sombre Judas

... Ainsi, sombre Judas, tu m’appelais ton ange ... Ah, cette convulsion, où monte ma nausée,Quand il me ressouvient l’immonde main, poséeSur mon corps pétrifié de garçon outragé,Intimement pillé, violé, saccagé. Toute harmonie, dès lors, et à jamais...

Lire la suite

Baladin d’idéal

Baladin d’idéal

Pablo Picasso, (1881-1973), Une mère et son fils Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014. Le choix de ce dernier sera...

Lire la suite

Bluff et bla-bla

Bluff et bla-bla

... Ainsi nommée l’amphore / Hein, si mon étang fore ... D’abord on s’aima pasApport : on sema pas.Et puis on s’aima fortDu puits au sémaphore. Alors on l’animaEt l’or on laminaMais quand on l’amenaLa môme la nia. Ainsi nommée l’amphoreHein, si mon étang...

Lire la suite

Pavane pour une infante défunte

Pavane pour une infante défunte

Diego Velázquez (1599-1660), Les Menines, détail Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014. Le choix de ce dernier sera...

Lire la suite

Blanches tourterelles

Blanches tourterelles

les tourterelles turques, voir lien ci-dessous Je commence à m’imaginer la vie sans moi ; Ce rêve ancien qui fut le mien, lors orphelin, Mes amours et mes amitiés désemparées, La solitude de ma mie, sa destinée. Je ne fus rien de plus qu’une fuite obstinée...

Lire la suite

Dans le geste d’écrire

Dans le geste d’écrire

... L’esseulé, le perclus, forclos de l’affection, dont la houle combat l’écueil couvert d’écume ... Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceux...

Lire la suite

Vendangeur du bon séjour

Vendangeur du bon séjour

Paris : Impasse des Deux-Néthes, venelle villageoise au passé sulfureux J’ai cherché la rue des amours, Elle existe en chaque cité, Ville, quartier, bourgade, bourg, Emprès la ruelle Amitié. Les heureux savent la trouver, Qui s’y rendent jour après jour...

Lire la suite

Les marmots

Les marmots

... Un rire, un jeu, une chanson… / Ainsi le blé sur les coteaux / Ondoie, qui pousse en s’égayant ... Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,le second étant une réédition de l'un de ceux...

Lire la suite

Inhumaine sentence

Inhumaine sentence

Ainsi tu me trahis, mon corps, vieux compagnon,Tu faillis désormais à porter ma pauvre âme ;Pareil au prisonnier au sein du noir donjonJe ne suis plus qu’un cri que la douleur proclame. Et je hante la nuit de mon dol misérable,Carillon du malheur au beffroi...

Lire la suite

Bombances

Bombances

...Leur gestes rabâchés, modestes tâcherons, / Purgent les éboueurs la fange des palaces ... Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018,je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceuxpubliés...

Lire la suite

Vagabonds de l’âme

Vagabonds de l’âme

Giovanni di Giusto Betti, dit Jean Juste (1485-1549) Transis de Louis II et Anne de Bretagne Ce n’est qu’au crépuscule que s’éteint l’aurore ;Dans le cœur de la nuit parfois, mille étincellesRéveillent ces échos d’indicibles clartés,Moribondes lueurs...

Lire la suite

Le petit marchand de citron

Le petit marchand de citron

Fernand Pelez (1848-1913), Le petit marchand de citron Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog, chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes, le second étant une réédition de l'un de ceux publiés en mars 2014. Le choix de ce dernier...

Lire la suite

Touchée par le sublime

Touchée par le sublime

Buste de Bach, reconstitution effectuée par un expert d'après le crâne de l'illustre musicien. Il nous apparaît, ici, extraordinairement bienveillant. Sans doute le reconstructeur aimait-il l'oeuvre parsemée de BWV... Prélude, sarabande, allemande et...

Lire la suite

Philémon et Baucis

Philémon et Baucis

.... Ce chêne au bras puissant, n’est-ce pas Philémon ? Près de lui ce feuillage, Baucis, industrieuse ? ... Pour marquer les quatre années d'existence de mon blog,chaque jour de mars 2018, je publierai deux poèmes,le second étant une réédition de l'un...

Lire la suite

Horizon de l’âme

Horizon de l’âme

... Et puis dans les rumeurs irriguées des blés prompts ... 1. D'un frais petit matin couronné de soleilTraverser les près blonds, telle houle en la vague,Marin du point du jour en la terre indolente. Capter dans l'horizon où l'azur s'apparenteL'appel...

Lire la suite