Fleur de sel

Fleur de sel

... Même le souvenir se détruit peu à peu ... J’ai vu ce vieux parent, qui n’est plus qu’un fantôme, Absenté de lui-même aux rives de carence, Et je sais qu’il est proche, le temps des adieux. Toi qui fus une borne, en ce passé lointain, Vers laquelle...

Lire la suite

Monsieur Hyde

Monsieur Hyde

Fredric March (1897-1975), Dr Jekyll, en 1931 dans le film de Rouben Mamoulian (1897-1987) Je me hais dit l’auteur, et je sais bien pourquoi ; Je connais la pulsion qui enivre ma nuit, Du bon docteur Jekill, attisant la folie. Et quand l’obscurité le...

Lire la suite

Où l’on se lie

Où l’on se lie

Théodore Rousseau (1812–1867), Un marais dans les Landes, détail 1. Lentement, quoique à petit bruit, La vie, la vie nous éparpille, Nous sasse, nous trame, nous pille, Et par le manque nous construit. Ainsi sommes-nous dans la perte, Chaque jours prend,...

Lire la suite

Sodade

Sodade

Incomparable « diva au pied nus », Cesaria Evora (1941-2011) Ç a fait bouger dedans, là, ça remue le cœur Ça monte et houle et ça reflue, ça fait rêver Ça chante, la musique et ça déhanche et danse Et l’âme elle en sourit dedans, même en pleurant. Longtemps,...

Lire la suite

Dans le prêt à penser

Dans le prêt à penser

... Quérir en la rumeur la force de nommer, c’est notre liberté au flux de la parole ... Plus que de gènes, sommes faits de circonstances, Matière façonnée par nos interactions, Unique est l’alchimie que forme nos passions, Nous sommes de ce chœur, assemblage...

Lire la suite

Aux limbes du grimoire

Aux limbes du grimoire

Louis Le Breton (1818-1866) Naufrage de « l’Astrolabe » au large de Vanikoro J’ai ma parure au lieu qu’on nomme l’écriture,C’est mon pays, ma borne aux frontières du vide,Je m’y révèle et m’y contient, et m’en évade,Mais viens chaque matin en fouler le...

Lire la suite

Terre rouge, sang d’ocre

Terre rouge, sang d’ocre

Antoniucci VOLTI (1915-1989) Femme assise en terre cuite Mais rien ne nous libère, en ce monde de fer, Où, sans cesse payé d’une amère illusion Nous avançons, sujets d’un asservissement Voulu par le puissant qui fait sa martingale. Tout nous est devenu...

Lire la suite

Dodécalogues

Dodécalogues

... Je cherche mon reflet dans ce miroir sans tain ... Il est une heure au moins qui me tient en éveil, Celle dont j’use au soir, arrachée au sommeil, Ou dans le clair matin, dérobée à l’aurore, Penché sur l’écritoire où mon âme pérore. Et seul face à...

Lire la suite

À Camaron, quinto

À Camaron, quinto

José Monge Cruz, dit Camarón de la Isla, (1950-1992) Siguiriyas, (paraphrase) Ay,ay,ay,ay... No soy, no soy de esta tierra, ni conozco a nadie. El que lo haga. Quien lo hiciera bien para mi niño. que Dios se lo pague... Je ne suis pas de cette terre,...

Lire la suite

Hippo poli

Hippo poli

... L’hippo poli polit sa flamme ... Si s’allie à l’hippopotame. Ali, sa lippe à lui s’entame, L’hippo poli polit sa flamme. Le crocodile, addict, accro, Odile en dit « c’est un escroc : Du codicille on fit accroc ! » Cet affreux six ici s’agrafe On en...

Lire la suite

<< < 1 2