Cales sèches

Cales sèches

Claude Joseph Vernet (1714-1789), Un port sous la lumière de la lune, détail 1. À belles dents, jadis, nous croquions la vie belle, Jeunesse, dans l’obscur, en sa vive étincelle Et notre écho sonore, acharné à se dire, Bruissait à tout propos, sans autre...

Lire la suite

L’hédoniste

L’hédoniste

Épicure, en grec Ἐπίκουρος / Epicouros, (vers 342 av. JC-270 av. JC) Plutôt que d’en jouer, il faut serrer les coudes,L’individu se meurt en la foule anonymeEt le néant s’invite aux gestes que nous sommes. Et c’est une béance, au vide de nos mains,Tous...

Lire la suite

Néo-fascisme libéral

Néo-fascisme libéral

... Et le clan des vainqueurs du haut d’un mirador contemple avec dégoût ... le troupeau relégué ... Perpétré à grands bruit le crime est une audace Et la cupidité, vertu, qui accapare, Livrant le bien commun, toujours, au petit nombre, Elu par le hasard...

Lire la suite

Rimes riches

Rimes riches

... Un six aussi silence héla, sise au sosies l’an rêche appât ... Alice est lisse et lasse, hélas : Ah, l’hisse hélice et lacé l’as. Salace cela s’élança là : Ca, la seule, à Ceylan sala. Ainsi ceci si lent cella : Un six aussi silence héla. Sise aux...

Lire la suite

La rime à régir

La rime à régir

... Livides lipides, la graisse m’agresse ... ( ou le régime à rire ) Le régime m’a régit : c’est raie, gym. J’irai, mis À la diète, tiède, tiède... Privations en privé, Programme sans trop d’grammes, et maigrir sans m’aigrir. Mais, sans frire, passant,...

Lire la suite

Monnaie de contrebande

Monnaie de contrebande

... J’ai fixé sur ma vie un malheur imprécis, en mon verbe esquissé, en mon âme reclus ... Une ombre en moi toujours appesantit sa nuit, Comme, du corvidé, le cri mélancolique Aux landes désolées d’où sa noirceur s’enfuit, Vers le firmament doux d’un...

Lire la suite

Plaintes

Plaintes

Egon Schiele (1890-1918), Autoportrait avec Edith Harms, detail Viens-t-en contre mon corps pour conjurer la mort,Nous allons de nos cœurs délier les humeursEt dans la douce étreinte, encor, carguer nos craintes. Je veux rompre mes reins, là, contre tes...

Lire la suite

Furtive embellie

Furtive embellie

Étienne de La Boétie, écrivain humaniste et poète français, (1530-1563) Même sans le vouloir, nous sommes le partage, À cœur ouvert, ou bien à son corps défendant, Il nous faut accueillir l’autre en un ciel mouvant, On ne peut exister, reflet dans un...

Lire la suite

Havre

Havre

Vincent van Gogh, (1853-1890) main avec une tasse, esquisse L’enfant rouge et blessé, alangui de sa peine, Qui jette sur les murs et sur les portes closes Son âme sans étai, qui cherche à tout saisir, Et ne sent que néant sur ses lèvres avides ; Qui sait,...

Lire la suite

Paysages du dire

Paysages du dire

... Et nos conversations semblent un cimetière ... Elle parle, elle glose et jamais devant elle, Non, ne regarde. Fuient ses yeux toujours mobiles Et puis à la fenêtre enfin se perdent, loin, Vagues comme une mer éloignée de ses rives. Car nos âmes ainsi...

Lire la suite

<< < 1 2