Cabalette

Publié le par Lionel Droitecour

... Je chante, informatique, une autre cabalette ...

... Je chante, informatique, une autre cabalette ...

Une page remplie de lignes d’écriture,
Comme jadis, enfant, de pâté en rature,
Je bleuissais, à l’aide du sergent major,
La page des cahiers où je m’emploie encor.

Certes, l’ordinateur remplace le plumier,
Certes, mes doigts confus s’activent au clavier,
Certes, virtuel écho de la muse seulette,
Je chante, informatique, une autre cabalette.

Si la modernité infuse mon présent,
Si ma bouche à leurs voix, comme en mer un brisant,
Des embruns de leur mots conjugue une autre stance ;

Et par delà le temps, l’idiome et la distance
Du chantre, de l’aède, bardes et rhapsodes,
Poète je demeure, hors du monde, des modes.

mai 2012

 

Publié dans Art poétique

Commenter cet article

E
J'aime cette phrase " Poète je demeure, hors du monde, des modes " bonne journée bisous
Répondre