La tatie tatillonne

Publié le par Lionel Droitecour

In memoriam mon oncle, cet inénarrable facteur (de trouble ?)

In memoriam mon oncle, cet inénarrable facteur (de trouble ?)

La tata de Toto, en tutu, chez Tati,
T’a dit l’édit maudit de la Didon d’Indy,
Docte, la sotte annote en sa portée, accorte,
L’escorte des kopecks aux kapos sans écot.

Mais mon coco quête aux coteaux le moindre écho,
Tinte, en quinte, aux colos, la coloquinte emporte,
Où médite à midi Sidi cet érudit,
Tenté tant en l’état, tâtant son abatis.

En ces forts, sans renfort, fortuits sont ses efforts
Mais sans heurt, fors l’honneur, tant entêtée la tante
Tâtonne en tapotant la fronce des trieurs.

La tatie, tatillonne, aux transes des rieurs,
Sans ses dus, entend-tu, même ôtée toute attente
Quand tout est tu, vois-tu, turpitude, a ses torts.

août 2013

 

Publié dans Calembours

Commenter cet article