Crève-la-faim

Publié le par Lionel Droitecour

Kees Van Dongen (1877-1968), Crève faim (détail), illustration pour « l'assiette au beurre »

Kees Van Dongen (1877-1968), Crève faim (détail), illustration pour « l'assiette au beurre »

Je pourrais m’arrêter d’écrire
Pourquoi poursuivre ce délire
Cet encre, ce papier, c’est rien,
Du vent pour amuser quelque vil comédien !

Et au moins ça peut rapporter ?
Sinon il faudrait écourter
Du temps perdu, là, des fadaises
Tu n’en tireras rien pour te mettre en tes aises !

Rimbaud, Verlaine, des poivrots,
Crève-la-faim, traîne bistrots
Faut-il te résigner, poète, à ce calvaire ?

Mon vieux je te dis, soit sérieux,
Laisse tomber, ça vaudra mieux
La muse est une pute, elle t’en voudra guère.

octobre 2010

Publié dans Art poétique

Commenter cet article

C
Un joli texte, bonne journée
Répondre
E
Beau partage bonne soirée au plaisir
Répondre