Coutils

Publié le par Lionel Droitecour

... Où le temps trame ses coutils ...

... Où le temps trame ses coutils ...

Leste, je fais mes petits tris
Au marché des mots en goguette,
Manne du jour en mes fournils.

Toujours pressés – où courent-ils ?
Las passants cherchent une quête,
Je demeure, seul et surpris.

Certes, je n’ai rien compris
Du monde en l’absurde requête
Où le temps trame ses coutils.

août 2012

Publié dans Art poétique

Commenter cet article