Monsieur Hyde

Publié le par Lionel Droitecour

Fredric March (1897-1975), Dr Jekyll, en 1931 dans le film de Rouben Mamoulian (1897-1987)

Fredric March (1897-1975), Dr Jekyll, en 1931 dans le film de Rouben Mamoulian (1897-1987)

Je me hais dit l’auteur, et je sais bien pourquoi ;
Je connais la pulsion qui enivre ma nuit,
Du bon docteur Jekill, attisant la folie.
Et quand l’obscurité le soumet à sa loi

Monsieur Hyde surgit et rit en mes entrailles,
Pourrissantes rumeurs de l’animal maudit
Qui préside à l’humain et qui se vautre en lui.
Et voici la raison vendue à la canaille

Qui se traîne en la boue et vomit dans la fange.
Ce qui nous rend humain n’appartient pas au monde,
Partout assassinée, la fugace étincelle

Fuit un jour de nos âmes et nous laisse fidèles
À la prime nature de la haine féconde,
Vénéneuse, en nos mains, comme une fleur étrange.

février 2006

Publié dans Névrose

Commenter cet article

A
Il est mimi, en Mr Hyde... Il n'est pas encore au gouvernement ?
Répondre