Dodécalogues

Publié le par Lionel Droitecour

... Je cherche mon reflet dans ce miroir sans tain ...

... Je cherche mon reflet dans ce miroir sans tain ...

Il est une heure au moins qui me tient en éveil,
Celle dont j’use au soir, arrachée au sommeil,
Ou dans le clair matin, dérobée à l’aurore,
Penché sur l’écritoire où mon âme pérore.

Et seul face à moi-même en d’étranges dialogues
Je dévide le fil de mes dodécalogues,
Accroissant de ma rime, obsolète mémoire
Les rames ajourées d’un futile grimoire.

C’est, au bonheur des mots, mon imagier suprême,
Dont je tisse une trame aux moires du poème,
Où la voile est propice à alizé lointain.

Je cherche mon reflet dans ce miroir sans tain,
Car multiple je suis en ma palabre intime,
Béance sous le ciel que mon doute sublime.

septembre 2011

Publié dans Art poétique

Commenter cet article