Où ma panne je risque

Publié le par Lionel Droitecour

... S’il reste un calembour au rebours de mes soutes Polymnie s’en amuse et ma panne j’y risque ...

... S’il reste un calembour au rebours de mes soutes Polymnie s’en amuse et ma panne j’y risque ...

Ma lyre quelquefois plaisante de ces joutes
Où le vers, qui paraît dans son manteau de rime,
Sévère, me déplait. Lors je lui fais la nique.

La muse ne s’y trompe en son panégyrique,
Elle en rit avec moi dès lors que je m’escrime
À travestir sa voix en d’absconses déroutes.

S’il reste un calembour au rebours de mes soutes
Ou quelque homonymie qu’on y mit, nulle frime :
Polymnie s’en amuse et ma panne j’y risque.

août 2013

Publié dans Calembours

Commenter cet article