Olympillage

Publié le par Lionel Droitecour

La légende de Prométhée, sarcophage, art hellénistique, IIIe au Ier siècle av. J.-C.

La légende de Prométhée, sarcophage, art hellénistique, IIIe au Ier siècle av. J.-C.

Athéna
Son antenne a,

Jupiter
Sans jus, s’y terre,

Et Héra
Y erra.

Mars
Y marche,

Et si Hercule
N’y recule,

Vénus
Y est venue.

Poséidon
N’en fit un don,

Si Prométhée
S’en promettait ;

Ganymède
S’anime, aide,

Et Dionysos
Avec Chronos,

Ose
Une apothéose.

Hadès
Et sa déesse

Déméter
Y démâtèrent,

Artémis
Sans art, s’immisce,

Sans artifice,
Et puis Thémis

Des fois y drosse
Héphaïstos.

Quand Perséphone
Et Persée sonnent,

Mnémosyne
Et sa frangine,

Avec les Muses
S’y amusent,

Et Cassiopée,
Qu’en a soupé,

Avec Castor,
Pollux, Hector,

̶  Ils n’ont pas tort
S’en rient encore :

Certes, en ses limbes
Cet Olympe,

Et pas qu’un peu,
D’ombre nous nimbe.

août 2015

Publié dans Fable

Commenter cet article