Tante Lise

Publié le par Lionel Droitecour

Nathan Altman (1889-1970), portrait d' Anna Akhmatova en 1914

Nathan Altman (1889-1970), portrait d' Anna Akhmatova en 1914

La tante Lise poétise,
C’est sa marotte, sa hantise
Elle y met toute sa franchise,
Mais qui écoute tante
Lise ?

À sa table, sitôt assise,
Fluette, menue mais précise
Elle trame ainsi son incise
Où la minute s’éternise.

Lise voudrait bien qu’on la lise,
Qu’on l’édite ou bien qu’on l’élise
Que son rêve se réalise.

Pourvu que cela se produise,
Avant que Lise ne s’épuise,
Ou que son âme s’amenuise.

décembre 2012

Publié dans Fable

Commenter cet article

L
Lise, Lison,Elise,Liselotte..
Des beaux et doux prénoms agréables à entendre...
Ce texte lu à haute voix est mélodieux, il se déroule facilement et " coule" bien dans la bouche ...

Merci

Luma
Répondre