Boucle

Publié le par Lionel Droitecour

... L’instant me retient en ses maies : Suis-je ou bien serais-je jamais ? ... Le cercle se ferme, compas …

... L’instant me retient en ses maies : Suis-je ou bien serais-je jamais ? ... Le cercle se ferme, compas …

J’ai usé beaucoup de savates,
Sans doute pas mal de cravates,
Combien d’entrechats sur l’asphalte,
Combien de jours, pour quelle halte ?

Que m’importe le temps passé !
Celui qui reste, compassé,
Compté, recompté, ressassé
Au bout de ma course… Lassé ?

Non pas. Certes, je n’en puis mais,
L’instant me retient en ses maies :
Suis-je ou bien serais-je jamais ?

Ne me hâte qu'à petit pas,
Dans ma soute, jusqu’au trépas :
Ton cercle se ferme, compas…

Lionel, 16 août 2012

 

Publié dans Le temps

Commenter cet article