Ostinato

Publié le par Lionel Droitecour

Ostinato

Musique est mon ostinato
Je vais, je viens à son tempo,
S’égouttent à mes yeux ses eaux
Qui passent sur mon cœurs, sanglots.

Ses trilles sont mon staccato
Ses mélodies mes oripeaux
Et comme au naufragé radeau
Elle mène mon concerto.

J’y dérive en des chœurs si beaux
Que mon âme nie le tombeau
Aux harmonies de ses travaux.

Et dans la rime à tout propos
Je console mon cœur dévot
Qui s’enivre des ses échos.

avril 2008

 

Le plus célèbre des "ostinato", revisité par le Los Angeles Guitar Quartet

Publié dans Musique

Commenter cet article

I
En non-initié que je suis j'ai bien sûr de suite cherché la définition de l'ostinato, et ai trouvé :
"L'ostinato est un procédé de composition musicale consistant à répéter obstinément une formule rythmique, mélodique ou harmonique accompagnant de manière immuable les différents éléments thématiques durant tout le morceau"
Le "Canon" de Pachelbel semble effectivement entrer dans cette catégorie, qu'en est-il du "Bolero" de Ravel ?
Merci d'avance de l'info !
Répondre
I
Merci pour ces précisions, me voilà un peu moins ignare sur la question !
L
... celleS « sur un thème de Haydn » ... Il faut que je perde l’habitude de me relire après avoir validé !
L
Le Boléro appartiendrait plutôt au genre de la variation, sauf qu’ici, la mélodie est immuablement répétée à l’identique. Le coup de génie de Ravel c’est, à chaque reprise du thème, de varier l’orchestration dans un grand mouvement de crescendo instrumental.
On note, néanmoins l’ostinato rythmique de la caisse claire, entêtante et « obstinée »...
Dans le domaine de la variation, les plus hautes éminences sont les « Goldberg » de Bach, les « Diabelli » de Beethoven, sans oublier celle « sur un thème de Haydn », signées de Johannes Brahms.