Jactance du silence

Publié le par Lionel Droitecour

... La plainte contenue au revers de nos ris fait buée sur nos lèvres, voile prise en ses ris ...

... La plainte contenue au revers de nos ris fait buée sur nos lèvres, voile prise en ses ris ...

La plainte contenue au revers de nos ris
Fait buée sur nos lèvres mortes, quotidien
De regards incertains appuyés sur le rien,
Parcours de naufragés, voile prise en ses ris.

Et chaque jours l’on passe en la marée des choses
Où sombrent, par instant, latence d’une hypnose,
Tous ces maux contenus que murmurer l’on ose,
Lisières tracées aux plis des bouches closes.

Des propos du néant on se goberge encore,
Sa giberne remplie de mots sans importance,
Fanfarons d’imposture que le verbe déflore.

Gourd, un silence épais, seul fruit de nos machines,
Environne nos vies de sa vaine jactance,
Où mort s’appesantit, spectre sur nos échines.

janvier 2011

Publié dans Sensation

Commenter cet article