Brioche

Publié le par Lionel Droitecour

Brioche

La farine, les œufs ; en menus dés, le beurre ;
Coupons, cassons, touillons, mélangeons, pétrissons ;
De l’alchimie gourmande il naîtra, tout à l’heure,
Effluves attiédies embaumant nos maisons.

Devant le four bien chaud où gonfle le pâton
Sautille l’enfançon réjoui de ces vétilles :
Il regarde pousser, telle un gros champignon,
La brioche pansue agaçant ses papilles.

Bientôt voici grand-mère, elle dresse la table,
Maousse, la commère y comble les regards,
Et l’on hume, on s’enivre, on se promet des joies ;

Tournant et retournant, excités et bavards,
Comme le fauve en chasse et surveillant ses proies,
Guettant l’instant prochain du festin délectable.

décembre 2006

Publié dans Enfance

Commenter cet article

D
Vivement la prochaine fois où tu nous en ramèneras une au syndic' ... ;)
On la savourera comme d'habitude avec envie et gourmandise, et avec en plus, pour le coup, le plaisir de te revoir sur pattes et en pleine forme !
Prends soin de toi et à tout tout vite !
Répondre