Défilé

Publié le par Lionel Droitecour

Défilé

Tu avais voulu voir, papa, le défilé…
Toi, l’ancien maquisard, l’antimilitariste,
Qui traitais de mépris la pompe militaire ;
« Et tous ces officiers, je les ai vu à l’œuvre

Grandes gueules, farauds sur le champ de manœuvre,
Quand les balles sifflaient, on les voyait plus guère
Planqués, tous ces salauds, ces lâches, ces fumistes ;
Nous, on se faisait tuer, eux, ils se défilaient… »

C’étaient là tes chansons et, toute mon enfance,
Je t’ai vu fulminer aux noms des généraux,
« Et le Grand Charles en tête en roi des embusqués ! »

Mais au soir de ta vie, un quatorze juillet,
Face aux chars, aux blindés, tu t’épatais, badaud
Dans les hymnes guerriers aux fauves rutilances.

juillet 2007

Publié dans Souvenirs

Commenter cet article