En l’empreinte du jour

Publié le par Lionel Droitecour

En l’empreinte du jour

Une grâce impromptue s’en vient de me surprendre,
Au quotidien banal et routinier du jour,
Incise, en ma grisaille, illuminée, soudain.
Ce n’était qu’un enfant au cœur libre et joyeux

Au regard de sa mère. Et moi debout, près d’eux,
Dans la file, impatient, ennuyé et hautain.
Je vis là, sur leurs fronts, briller la belle amour,
Ce don que fait l’enfance à qui veut bien le prendre.

Ce gamin m’a souri et l’instant, commué,
Comme une inflorescence en l’aube, sous l’été
S’est offert à la joie, fugace, mais entière.

Aucun mot entre nous, juste un peu de lumière
Et ils se sont enfuis dans la sérénité,
Laissant mon cœur atteint, empreint et remué.

novembre 2010

 

Publié dans Enfance

Commenter cet article