Les tout-petits enfants

Publié le par Lionel Droitecour

Les tout-petits enfants

Les tout-petits enfants gambadent en marchant,
Les tout-petits enfants rigolent en parlant,
Aussi, aussi souvent, ils vivent en rêvant
Et rêvent en vivant, les tout-petits enfants.

Ils aiment en criant dire qu’ils sont contents,
Ils jouent, mais tellement qu’ils n’ont jamais le temps,
Les tout-petits enfants d’obéir au parents,
Qui disent, se fâchant : « oh, vilain garnement ! »

Mais malgré leur boucan, aux tout-petits enfants,
Galopins galopants, on les aime vraiment,
On les aime si grand qu’ils grandissent d’autant ;

Leurs bêtises aussi grandissent : « chenapans ! »
Ils usent leurs parents qui font des cheveux blancs
Et attendront un jour, gaiement, petits-enfants.

mai 2013

Publié dans Enfance

Commenter cet article