Au Diable Bleu

Publié le par Lionel Droitecour

Le « Diable Bleu » à Strasbourg, au coin du Quai des Bateliers...

Le « Diable Bleu » à Strasbourg, au coin du Quai des Bateliers...

Il s’en allait au Diable Bleu,
Bistrot du quai, tôt le matin,
Mouillant de goutte son café
Pour y trouver un peu d’entrain.

Puis revenait le cœur maussade
Vivre son propre autodafé
En préservant une façade :
Habitude, plutôt que jeu.

Il a fermé le Diable Bleu ;
Lui, il est mort, depuis longtemps.
L’enseigne éteinte, au néon vieux,

Qui clignotait de temps à autre,
Ne me dira plus son roman.
Mais je pense au temps qui fut notre.

mai 2007

Publié dans Souvenirs

Commenter cet article