Accordéoniste

Publié le par Lionel Droitecour

Accordéoniste dans les rue de Lausanne, par Matthieu Gigon

Accordéoniste dans les rue de Lausanne, par Matthieu Gigon

Avec l’accordéon posé sur ses genoux,
Assis sur un pliant, face à la librairie,
Un vieil homme pianote et joue nonchalamment :
La musique renaît sous sa main virtuose.

Ce sont des airs anciens, musettes, vies en rose,
Ceux dont la pauvre rime, inexorablement,
Epouse un souvenir. Dans l'humble confrérie
De l'instant suscité par ce chœur grave et doux,

Où notre âme s’étanche, une onde vient frémir
À la lèvre froissée. Et puis, voici : Mozart
S’invite sous les doigts du musicien des rues.

Quelque chose s’élève, alors, jusques aux nues,
Où l’univers, ému, espère de notre art,
En l’humain aparté, le chant de son désir.

août 2004

Publié dans Musique

Commenter cet article