Tocante

Publié le par Lionel Droitecour

Tocante

L’antique horloge au pas boiteux
Qui accumule chaque jour
Au train ballant de ses minutes
Un retard en sa mécanique ;

Sous sa dorure honorifique,
Bronze ancien que l’on chahute
Quand son balancier manque un tour
Et s’arrête, souvent, piteux ;

Cette vieillerie chantournée
Qu’on garde parce qu’elle est vieille
Et fait entendre un carillon ;

À contretemps, dans le salon,
Tinte parfois dans la journée,
Si l’on veut bien tendre l’oreille…

novembre 2008

Publié dans Le temps

Commenter cet article