Hérold

Publié le par Lionel Droitecour

Louis Ferdinand Hérold, (1891-1833)

Louis Ferdinand Hérold, (1891-1833)

Dans la bibliothèque antique d’un ancêtre
Des volumes anciens et des hagiographies…
Mozart, Liszt et Chopin, Bach, Haendel, Scarlatti,
Rossini, Hérold. Hérold ? Qui cela peut-il être ?

Louis Ferdinand Hérold, illustre musicien ?
De l’immense Fétis élève fort brillant ?
Charles Simon Catel et le grand Louis Adam
Veillèrent à former son esprit grave et fin ?

Il fut en Italie raffermir sa santé
Ses cordes en quatuors, symphonies, concertos
Et puis « La Gioventù di Enrico Quinto »
Son premier opéra par tout Naples fêté

Ont ceint ce jeune front des ses premiers lauriers ?
Hélas ce grand auteur, foudroyé dans son vol,
Mourut de la phtisie : la muse s’en désole !
Son œuvre lui survit quoiqu’en aventurier

Cet infâme Berlioz ose la diffamer !
« Zampa » parle en son nom, aussi « Le pré aux clercs »
Et la postérité salue tel un… Auber ?
Cet immortel génie qu’on louera à jamais…

février 2008

Publié dans Musique

Commenter cet article