Djembé

Publié le par Lionel Droitecour

Djembé

Dans ma rue il y a des Omar
Des Christelle et des couches-tard
Et moi, vraiment, ça me plaît bien
Tous ces cousins, cousins germains

Qui me viennent de leurs lointains
Chanter mon grec en leur latin.
Y a des couillons, y a des cornards
Ras du front, crânes de têtards

Qui hurlent et tapent du poing
Pour effrayer le musicien
Nègre qui est mon voisin.

Moi je lui dis va, ce n’est rien,
Frappe, l’ami sur ton Djembé :
Tu finiras par les user !

décembre 2008

Sitheng Sediba et danses, par le Soweto Gospel Choir d'Afique du Sud

Publié dans Citoyen

Commenter cet article