Dégustation

Publié le par Lionel Droitecour

... Faisant leur révérence, ils crachent, les buveurs.

... Faisant leur révérence, ils crachent, les buveurs.

Ils plongent tout d’abord leur long nez dans le verre :
L’heure est grave, ma chère en ce premier contact…
Après avoir jaugé, d’un geste circulaire
La robe chatoyante, ils baisent, avec tact
,

Tout de circonspection, l'ambroisie espérée
Qu'appelle leur palais. Puis un temps de silence,
Comme un rite, précède, enfin, la logorrhée :
« - Il est long. - Il est rond... - Minéral, je l’avance !

- Équilibré, l’on sent s’exprimer les saveurs ;
Les cépages, tanins, le sol et la barrique ;
- Mais
pourtant, ce me semble, la maturité...

- Il est à l’apogée, voyons, en vérité ! »
Mais avant ce banquet digne d'un chœur antique,
Faisant leur révérence, ils crachent, les buveurs.

mars 2006

 

Publié dans Portrait

Commenter cet article