Alexandre, hein !

Publié le par Lionel Droitecour

Carl Spitzweg,  (1808-1885), le pauvre poète

Carl Spitzweg, (1808-1885), le pauvre poète

Ils sont treize parfois, quand ils devraient être douze.
Mais parfois ils sont onze : où va ce judas
Qui fuit furtivement, hélas, sans camisole ?

Au diable soit la forme, et nul ne m'en console,
S’ils sont treize parfois, ah, je n’en démord pas,
À décompter les mots, soi-même l’on se blouse...

Si douze mois font l'an, la levée l’anacrouse
En douze pieds, ma foi, tu dois marquer le pas
Poète, en la saison où ta rime convole !

septembre 1993

Publié dans Art poétique

Commenter cet article