Monsieur Nicolas

Publié le par Lionel Droitecour

Monsieur Nicolas

En classe de cinquième, au collège Ronsard,
En mes jeunes années vint Monsieur Nicolas.
Il était hautboïste et musicien d’orchestre
Et, disait-il, sans rire, arrondissait, peinard
,

Parfois, ses fins de mois en apportant aux cancres
Une lueur d’espoir. Et ce drôle de maître,
Maniant l’humour à froid, l’air de rien, dévoila
Une heure par semaine, entre deux tâches d’encre,

Une terre inconnue à mon âme en jachères.
Et tandis que, tranquille, il ouvrageait ses anches,
Dans la classe étonnée où nous faisions silence
,

Mozart ou Rossini, Korsakov et Dukas
Réinventaient pour moi leur lustre et leur éclat,
M’emportant avec eux dans le calme des sphères.

octobre 2006

In memoriam : Mr Nicolas fut mon professeur de musique au collège, jusqu'en 3e. Je le retrouvais quelques années plus tard au conservatoire de Limoges où j'étudiais les rudiments du solfège. Il mourut prématurément, par la faute d'un chauffard, alors qu'il rentrait d'un concert. C'était au temps où la deuxième chaîne de télévision diffusait ce générique, qu'il nous avait joué, sans façon, et magnifiquement, un soir, au terme d'une leçon.

À revoir ces images, on se dit que, du temps de Marcel Jullian et de Jacques Chancel, la poésie avait encore droit de cité à la télévision.

Les dessins sont de Jean Michel Folon (1934 - 2005), la musique de Michel Colombier (1939 - 2004)

Publié dans Musique

Commenter cet article