Les Grillons

Publié le par Lionel Droitecour

Vincent van Gogh, (1853-1890) La sieste, d’après Millet

Vincent van Gogh, (1853-1890) La sieste, d’après Millet

Grille, grille grillon
Tes trilles, quand l’air brille,
Tu chantes ta chanson
Dont la scie nous étrille.

Garçons, sur les gazons,
Dans l’été qui scintille,
Nous vous pourchassions
En agaçant les filles,

Leur disant ces vétilles
Dont tous les polissons
Piquent, comme d’aiguilles,

Cousines, aux moissons,
Au doux temps des broutilles
Qui file à l’horizon.

août 2006

 

Publié dans Souvenirs

Commenter cet article

J
Toujours aussi plaisant. Je suis décidément sans me lasser, même si je ne me manifeste pas toujours. Bravo à vous et tenez bon.
Répondre