Le nez

Publié le par Lionel Droitecour

... Le voici dans ma main, bouche bée, sage, enfin ...

... Le voici dans ma main, bouche bée, sage, enfin ...

Il a râpé son nez, couvert de rouge sang :
Bobo peinturluré, fièrement arboré
Pour signifier au monde une grave blessure
Qu’il a reçue tantôt. Cyrano de quatre ans

Il ignore les vers et ne sait pas Rostand,
Mais il lève bien haut sa petite figure
Et vous sert sa tirade, aimable logorrhée.
« Et, tu sais, j’ai tombé »… Adorable, agaçant,

Petit prince égoïste au royaume enfantin
À ma manche il se pend, sans trêve ni repos
Quémandant un regard, un mot ; mon attention.

Alors, sérieusement, j’ai dit : « Mon grand garçon,
Ca c’est très important, faisons une photo »…
Le voici dans ma main, bouche bée, sage, enfin.

décembre 2005

 

Publié dans Enfance

Commenter cet article